Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 21:09

 

Je trouve cette version intéressante. Qu'en pensez-vous?

La fin de la terreur médiatisée pour 2012 ! Enfin une

pensée intelligente de la part d'un être évolué.

Je vous laisse en présence durant 45 minutes.

On en pense ce qu'on veut, voici matière à réflexion...

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:12

 

Aujourd'hui j'ai mis les pieds dans le sanctuaire de la meilleure "radiodiffusion

régionale" qui soit : les locaux de "France Bleu Loire Océan" .

 

J'écoute cette "radio" dès que j'allume ma radio, le matin dans

ma salle de bains, le midi pour les infos, le soir pour m'endormir. 

Les programmes y sont variés, les musiques agréables avec, qui plus est,

de la chanson française en voie de disparition.


 L'atmosphère générale  de cet endroit est amicale et conviviale.

L'animatrice, Marie Thireau, m'a accueillie avec gentillesse et 

sympathie. Nous avons parlé durant trois-quarts d'heure,

(de tout sauf de mon livre), enregistré cinq minutes

à propos de mon goéland et sur ces cinq minutes Marie Thireau

en retiendra seulement trois ! C'est mieux que rien...

Ne me demandez pas comment ça s'est passé je n'en sais

pas plus que vous. 

J'écouterai le résultat vendredi, samedi et dimanche...

Si c'est bien, je vous communiquerai le lien pour le récupérer

sur internet ; si c'est nul, que je sois ridicule par exemple, 

je vous sifflerai une chanson de Sacha Distel et on oubliera tout !

C'est bien compris ?

Allez, quelques photos :


photos-1168.jpg

Derrière la vitre, tout un monde sonore...Le direct !

 

 

 

 

 

photos-1172.jpg

 

Plus près des deux animateurs : un signe de la main à travers la baie: ils sont ok pour la photo!

Sympa, les mecs ! Merci.

 

 

 

 

photos-1169.jpg

Les locaux...

 

 

 


photos-1173.jpg

Le studio d'enregistrement. La  charmante Marie Thireau m'accueille

avec le sourire et fait tout pour me mettre à l'aise. Il n'empêche qu'au moment

d'enregistrer...ouille !  Le micro rouge est pour moi.

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 10:06

 

Ils s'appellent Daphné et Tristan. L'une est âgée de presque

cinq petites  années, l'autre de vingt trois mois !   

Leur maman, Delphine  apprécie  beaucoup le travail

de  Delphine Cossais ( ô combien elle a raison !) et

du coup, la logique l'a conduite vers mon   livre qui

vibre si bien, aux  dires d'une géobiologue, qu'elle le met

au fond de son lit pour dormir !

( la géobiologue, pas Delphine.)

 

Delphine et ses enfants étaient présents

chez "Les Filles du Bord de Loire"

 samedi dernier, ainsi que  le papa.

 

Une  famille au complet est venue me rendre

visite pour une petite  dédicace. C'est toujours

émouvant lorsque quelqu'un me demande une

dédicace, cela signifie   que mon livre a été apprécié,

et c'est pour moi la  meilleure des récompenses.

 

La petite Daphné, pure comme un rayon de soleil

dans sa blondeur, se  trouvait  dans les bras de sa

maman lorsque je lui ai joué un petit air de

violon, juste pour elle, intimiste, à bout portant...

La musique a agi sur elle  comme une flèche...

J'ai senti qu'elle défaillait, atteinte en plein coeur par 

le message musical qui parle à l'âme  dont cette

diaphane  fillette  est  intensément pourvue.

 Son visage ne pouvant soutenir une surprise aussi

envahissante, pour son  jeune âge, elle le tenait

caché à l'ombre du cou de sa maman, cependant

que son petit coeur devait battre très fort.

 

La vocation du violon s'est réveillée en Daphné, et

lorsqu'une vocation fait son entrée en scène  dans

une vie, elle le fait avec  une violence

inoubliable...

 

Mon passage chez "Les Filles du Bord de Loire" aura

été déterminant pour  quelqu'un, j'en  suis très  heureuse !

 

Tristan, aux dires de son papa, aurait été lui aussi

traversé par le son de mon  violon. Son petit   âge,

se comptant en mois, laisse présager d'un

futur adulte sensible et éveillé, comme le monde en

aurait bien besoin    dans ce contexte  de haine

et d'aveuglement.

 

 

 

                            Vive les enfants !  


  31seyslh.gif


 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 18:48

 

Numeriser0025.jpg

   Ce matin, a eu lieu une "première" pour moi. Madame Naud

avait préparé une grande table avec des chaises pour m'accueillir

comme une reine !

Face à l'entrée du magasin, on ne pouvait pas me louper !

 

   J'ai donc installé mon petit campement constitué d'un

joyeux bazar rassemblant livres, affichettes, bonbons,

 lunettes et article de journal,mug ( à l'image de la

couverture du livre), rempli de stylos

sans oublier  l'iphone, mon bon copain.

Sur un chevalet trônait ma grande affiche artisanale rouge

( j'aime le rouge, voyez-vous!).

 

La séance de dédicaces pouvait commencer.


 


 

DSCF2220.JPG

Mon petit coin bien rangé, au début, ( avant l'arrivée "dévastatrice" du sympathique  clan à Béné). 

Les bonbons dans un vrac organisé et les livres disposés en éventail

semblaient  répondre au fameux nombre d'or...

 

 

DSCF2227.JPG

Mon affiche artisanale sur son trépied, à l'entrée du

magasin "Mag Presse" qui m'a généreusement accueillie...

 

 


DSCF2221.JPG

Dylan, mon tout premier candidat à la dédicace.

Je suis très fière que ce jeune garçon ait parlé de mon

livre à sa maîtresse d'école.  Quel plus grand honneur

pourrais-je espérer ? Merci Dylan, grâce à toi je suis une

auteure comblée ! 

 

DSCF2223.JPG

La maman de Dylan, Erika, ma sympathique journaliste de

Presse Océan qui m'a fait la gentillesse de venir me voir après

avoir rédigé l'article ci-dessus. Merci Erika, c'est toujours un plaisir de vous

rencontrer !


DSCF2234.JPG

Puis est arrivée Nadischka. Je n'ai pas compris un seul mot de son

discours  chaleureux et pour cause : Nadiska est une princesse russe 

immigrée. Sa bonne volonté assortie à la mienne a servi d'interprête

et nous avons réussi à nous comprendre. Elle voulait une dédicace à

mon livre mais elle la voulait en russe et le livre aussi du reste !

 

... Jusqu'au moment où Nadischka a sorti sa caméra cachée (vous la voyez

au milieu sur la photo avec sa fameuse caméra à la main) avec laquelle 

elle m'avait piégée !  Du coup, Nadischka l'aventurière s'est

transformée en Nadine la Barbechataine, soudainement entourée

de l'espiègle Bénédicte, et de ses complices Marie-Noëlle et

Kéru que je n'ai pas vu arriver : par où sont-ils entrés?


DSCF2228.JPG

Bénédicte, Marie-Noëlle ( plus visible sur la photo précédente) Nadine, Mylène

et Kéru le" bon copain sympathique et toujours partant" de Bénédicte.


 

 

 

 

DSCF2233.JPG

 

Alors là, je les trouve très beau, Mylène et Kéru !

Mylène est hautboïste professionnelle. C'est ma payse !

Gaillac étant à côté de Toulouse, nous avons le même

accent (enfin elle trouve que je l'ai plus qu'elle et

moi je pense le contraire : c'est fou comme l'on ne s'entend pas parler !)

Mylène a accepté de jouer un petit air de hautbois pour nous .

 Merci Mylène, de ce très agréable cadeau ! Je te fais

de gros bisous !

Vous pourrez écouter le son du hautbois de Mylène ci-après... 

Dans un tel contexte c'était plutôt incongru et cela aura marqué

positivement cette journée.

 

 

 

 


DSCF2232.JPG

 

Les Trois Grâces ( Bénédicte, Marie-Noëlle et Nadischk-ne ! )

La table est encore assez bien rangée avant notre beuverie.

Ensuite, je n'ai pas pris de photos mais je vous laisse imaginer :

Des bouteilles vides et des verres à moitié pleins  un peu partout...


Le "clan à Béné", je vous remercie de votre soutien inconditionnel.

Vous m'avez été précieux ce matin et je garderai un souvenir

très gai de cette séance de dédicaces, grâce à vous.

Un grand et chaleureux merci, donc.


 

DSCF2236.JPG

Le sourire de Mylène..( ah si... quelques verres et un jus de fruit pour

sauver les apparences...)

 

 

 Le-Loroux-26.03.2011-009.JPG

      Le sérieux de la concentration...

 

 

 

 

DSCF2243.JPG

 

Madame Bideau : ma dernière candidate. Une belle rencontre

au cours de laquelle ont explosé nos points communs. Cette dame

chaleureuse aime, comme moi, Mozart et Michel Legrand !

De plus, elle arbore sur le  bord du col de son manteau une broche 

de devinez qui?  

- Delphine Cossais !  

Nous avons échangé nos téléphones et nous reverrons

très certainement.

 

 

L'après-midi...

 

DSCF2251.JPG

Delphine en beauté, avec ses divins bijoux.

 

 

 


DSCF2247.JPG

Mon petit coin sympa ( J'étais contente de faire plaisir aux

enfants avec mes bonbons...)

 

 


DSCF2254.JPG

 

un peu de musique...


DSCF2252.JPG

 

ça tangue par ici ( normal, nous étions chez "Les Filles

du Bord de Loire

 http://delphinecossais.typepad.fr/.a/6a00d835458e3653ef01

47e3867846970b-pi

Malheureusement, j'ai dû écourter ma séance de l'après-midi à 

cause de ma chatte très malade. Un coup de fil m'a rappelée

expressément...

Voici ma petite Tina, dont l'état de santé m'a 

perturbée ce matin, au point de me faire tromper de magasin

pour ma séance de dédicaces. La force de l'habitude m'a

conduite sans réfléchir au "Super U" du coin...Tina va peut-être

quitter ce monde après nous avoir accompagnés, de sa petite

présence bénéfique, durant quatorze années.

Espérons tout de même qu'elle se remettra de sa maladie...

 

 

nouvelles-1166.jpg

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 21:36

 

Et voilà, j'ai presque terminé mon roman. Une nostalgie s'empare de

moi, mêlée de l'envie  d'en finir et de retrouver ma liberté.

Je me suis attachée à Claire, ma vaillante  héroïne sans peur

et sans reproche... 

- Ni tout à fait moi-même, ni tout à fait une autre,  j'ai résolu la question en

lui donnant  le prénom de ma fille. Ainsi j'ai enfanté deux Claires !

 

Reste la question cruciale : est-il intéressant ce roman que je

décrirais comme analytique ?

Mon analyse reste la mienne et j'accepte de vous la faire partager,

c'est le rôle de ce discours de 193 pages !  Désolée François,

je n'ai pas atteint le minimum syndical de 200 pages. 

En même temps, un livre n'a rien à voir avec un circuit automobile

et un kilométrage précis. 

Faut-il tout de même remplir du blanc  par  du verbiage inutile?

(déjà que je m'interroge sur l'utilité globale de mon ouvrage...)

Bref, que de doutes m'habitent...

 

Une chose est sûre , preuve à l'appui, mon livre n'est pas radioactif !

Vous pourrez vous le procurer  en toute quiétude !

 

nouvelles-1143.jpg

Présentation des objets...

 

 

 

nouvelles-1147.jpg

0.2 : non ce n'est pas ma note du devoir de français !  ( enfin je crois !)

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:02

 

Comme vous le savez, samedi prochain aura lieu ma séance de

dédicaces pour le livre "Sur la plage ...abandonné".

 

La magasin "Mag press" de Carrefour Market,   à Saint-Julien de Concelles 

me prépare un accueil formidable, avec affichettes posées un peu

partout et même sur la porte extérieure du magasin !

Je suis très touchée par cette attention et remercie madame Naud

de sa gentillesse ainsi que les employées de cette boutique.

Je vous rappelle que madame Naud m'a proposé de faire cette séance et 

qu'elle accueille en dépot-vente quelques exemplaires de

mes livres, sans contre-partie. 

 


nouvelles-1142.jpg

Sur la baie vitrée de l'entrée de Carrefour Market...

 

Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Delphine Cossais,

notre artiste-peintre préférée, qui  réalise de si jolies toiles et a illustré mon livre,

m'invite à venir samedi après-midi, pour  une autre séance de dédicaces

 durant  la vente des  "Filles du bord de Loire"

  au Hangar à Bananes, à l'étage du restaurant TEO, à NANTES.

(J'y serai de 15 heures à 19 heures)


Delphine écrit :


"Cette nouvelle vente s'annonce encore plus pimentée que les éditions

précédentes... Un plus grand espace, des nocturnes jusqu'à 21h, encore

plus de trouvailles!!...

Notre boutique éphémère  ouvrira vendredi à partir de 17h, parmi

les sélections de chaussures, vêtements et accessoires, je présenterai

une nouvelle série de bijoux "36 chandelles".

 

 

Merci, Delphine ( et aussi les filles du bord de Loire ) !

Pour plus de détails, je vous invite à aller voir son site :

http://www.delphinecossais.typepad.fr

 

A bientôt, pour un samedi hyper-booké (au sens propre du terme) !


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 11:21

 

Voici pour votre gouverne, bien qu'il ne s'agisse pas là d'une ordonnance  et que chacun doive se gérer en fonction de l'avis médical de son toubib :

 

Ces conseils proviennent du journal de Michel Dogna. Je vous les transmets.

 

Miso : En cas de pollution radioactive :1 cuillère à café de

la pâte dissoute dans un bol d’eau

chaude – 4 à 5 fois par jour -

En préventif : 1 bol matin et soir.

 

Teinture d’iode:

(1) En cas d’accident nucléaire, nous sommes

exposés aux retombées d'iode radioactif très

dangereux car il se fixe rapidement sur la thyroïde.

C’est la cause des cancers de la thyroïde comme

on l’a constaté après Tchernobyl. Pour limiter ce risque,

il faut prendre aux 2 repas principaux 1 goutte par

10 kg de poids de TEINTURE D'IODE ou d'alcool iodé

(1) afin de saturer la thyroïde en iode... ce qui évitera

que l'iode radioactif ne s'y fixe. L'iode radioactif ayant

une période de vie de 8 jours, au bout de quelques

semaines le risque de cet iode radioactif dans

l'atmosphère doit être redevenu nul. NOTA :

Je ne conseille pas la forme chimique d’iode en

comprimés, qui seront vendus en pharmacie sous contrôle

de l'armée, ce qui fait craindre un vice caché, comme

cela a été le cas pour le vaccin H1N1.

EN SECOND LIEU

(si l’on n’a pas de MISO) Argile fine à boire (1 - 2) :

2 boites Connue pour être faiblement radioactive,

par le principe du TAO, elle a la faculté d’absorber

la petite radioactivité – 1 cuil à café pour un verre

d’eau par jour, après macération une nuit. Chlorure

de magnésium (1) – 5 sachets C’est un chélateur

des radio-éléments et de plus un principe très YANG

qui équilibre l’hyper YIN radioactif – 40 ml matin et soir

Pectine de pomme (rayons gélifiants confitures) –

5 boites Ce remède a été appliqué sur des enfants

irradiés de la région de Chernobyl atteints de

leucémie, par une équipe médicale qui a eu des

résultats inespérés. On ne connait pas les doses

utilisées, mais vu la non dangerosité, on peut improviser….  

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 00:16

 

     Voici la preuve que les choses s'arrangent d'elles-mêmes :

la fameuse sarabande de Jean-Sébastien Bach, qui ne me satisfait

toujours pas mais que je mets ici humblement et que vous

recevrez avec indulgence, je l'espère.


 A vrai dire, j'en veux férocement à mes profs de violon de m'avoir

formatée au romantisme effréné sans tenir compte ni du style ni de l'époque

des compositeurs abordés. Et pourtant, dans le sacro-saint temple

de l'enseignement supérieur de Paris, on aurait pu espérer mieux !


 Comment se débarrasser alors de ces reliquats d'erreurs qui collent

à la peau ?

Un petit stage avec Amandine Beyer peut-être ? Pourquoi pas dans le fond...

 


(Appuyer sur le triangle vert )
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 11:01

 

Bravo Daniel, pour ta splendide réalisation !

 

 

23096_100000853673511_7687_n.jpg

 

Voici le mail surprenant que m'envoie Daniel Bayle  :


"Danielo Stradibaylius a l'immense joie de vous faire part de la

naissance de sa petite ( !!!!!) Viola da Spalla.

 Une petite video prise quelques heures après la naissance.

Prière de ne pas porter de jugement musical sur l'interprétation,

trop vibrée et trop lente, car l'animal n'est pas facile à manipuler,

l'archet ne convient pas, les écarts de doigts sont beaucoup plus

important que sur un violon, et tous les réglages restent à faire, après

vernissage. La tenue de l'instrument et les changements

de cordes (5 cordes) demandent un bon apprentissage. Mais le son,

en particulier sur les cordes les plus graves, est impressionnant pour

un si petit instrument, et on le goure avec plaisir,  car la tête du

musicien est très près des éclisses. Je vais essayer de lui faire une belle robe !"

     Daniel Bayle est un copain de conservatoire de mes jeunes

années. Déjà à l'époque, Daniel  construit son propre violon,

sur les conseils de notre luthier toulousain Jean- Luc  Siret.


    Donc un jour, il se présente à la classe d'orchestre avec un

violon en bois naturel, sans verni, autant dire tout blanc !

     Pour ma part, c'est la première fois que je vois pareille 

chose. Et ce violon, son violon,  sonne magnifiquement !

Je suis impressionnée.

     Daniel invente un tas de "trucs" dont il nous fait

profiter, durant la fameuse classe d'orchestre qui réunit

les grands  élèves du conservatoire.

     Un jour, il apporte des sourdines de violons taillées dans

des patins de freins à vélo, une autre fois il met au point

un super coup d'archet technique  basé sur le "grain du son" afin de sentir

au mieux le rebondissement naturel de l'archet.( j'exploite encore

cette technique parfois).

    En plus d'être un excellent violoniste, Daniel est drôle,

avec son physique à la " Buster Keaton". Il nous fait

marrer et la classe d'orchestre dont il est le violon solo devient

grâce à lui,  une séance à la fois de détente et de travail

dans la bonne humeur.


 

 

32498_119764608061994_100000853673511_103872_6184704_n.jpg

Le violon "blanc" de Daniel ( non verni)

 

 

 



 

24767_101161216589000_100000853673511_30808_4930294_n.jpg

Travail du bois du futur violon, au petit rabot

 

 

 

 

 

 

24767_101161269922328_100000853673511_30821_2291153_n.jpg

En pleine activité  de lutherie

 

 


 

 

 

32498_119764601395328_100000853673511_103871_2075868_n.jpg

Daniel dans son atelier méticuleusement ordonné

 

 

 

 

 

 

24767_101161243255664_100000853673511_30815_2525673_n.jpg

Intérieur du violon en cours de fabrication

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, Daniel  se surpasse avec cet instrument hors du commun,

entièrement réalisé de  ses mains. 

La "Viola da Spalla" est un violoncelle à peine plus grand que l'alto

et joué sur l'épaule comme son nom l'indique : "da Spalla".

 

 


185913_189373997767721_100000853673511_442498_842073_n.jpg
Viola da Spalla et violon

162154_192229434148844_192229244148863_25707_734_t.jpg
Daniel et sa Viola da Spalla "blanche"
Une sonorité exceptionnelle, chaude et ronde, une "fournaise"...


Voyons ce que dit Wikipédia sur cet instrument :

 

 

 

La viola pomposa était un instrument à cordes frottées

de la famille des ténors, d'une longueur d'environ 60 centimètres

et se tenant sur l'épaule comme l'alto et le violon.

Les musiciens donnent dans des manuscrits et dans la littérature

ancienne à cet instrument divers noms, comme par exemple

violoncello piccolo, viola ou violoncello da spalla, viola di collo,

bassetto, en allemand Fagottgeige (violon-basson).

L'instrument possédait cinq cordes, une de plus que l'alto

ou le violoncelle. L'accord de base est : do, sol, , la et mi.

Selon des écrits contemporains, Johann Sebastian Bach aurait

commandé cet instrument qui devait avoir les mêmes

caractéristiques sonores qu'un violoncelle (grâce à ses cordes

épaisses et filées) auprès du luthier Johann Christian Hoffmann

de Leipzig. Le but était de laisser jouer des parties

difficiles par des violonistes ou altistes, par manque

de violoncellistes sachant les jouer. De plus, il pouvait

être joué comme instrument de basse à l'occasion de

processions dans les églises.

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 22:56

    

Vous vous demandez : "- mais pourquoi son rythme ralentit ? Avant

elle écrivait tous  les jours, voire deux à trois fois par jour !

- Que se passe-t-il? "

D'abord sachez que je suis guérie. Mon doigt ressemble à

un vrai doigt fonctionnel, sans séquelle, et ma grippe taquine est passée.

Si je n'écris pas ici, c'est parce que j'écris  ailleurs  ! C'est logique, non?

J'écris mon roman. 

A ce propos, j'ai changé le titre que voici :

 

                            " Parlez-moi d'amour !"

Avec en sous-titre :

"Chronique d'un fiasco amoureux"


(J'aime  les sous-titres  autant que je déteste les sous-vêtements ! Enfin

ceux qui font les pages des magazines, en tissus  synthétiques  qui

grattent et vous font ressembler soit à un bonbon rose soit à ce

que vous n'êtes pas...Vive le coton "petit- bâteau" sain et confortable ! )

 

...donc ne pouvant être à la fois à la centrale nucléaire et

au moulin, je choisis le moulin, plus aéré et vous laisse la centrale,

génératrice de rides pour la peau !

 

Mais je viendrai vous voir de temps en temps, ne vous en

faites pas...

Je retourne à mon moulin  à paroles (écrites) et vous souhaite 

une bonne et riche nuit .

 


Article-ONPL---Photo.jpg

Une petite photo qui n'a rien à voir avec le sujet  mais

que j'aime bien : des musiciens en concert, sages et appliqués

comme des écoliers...( vous reconnaîtrez ma tignasse au premier plan)

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories