Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 10:18

 

Après chaque concert, un bouquet de fleurs est grâcieusement offert aux solistes

chanteuses, au violon solo et parfois même au chef d'orchestre.

Généralement il s'agit de fleurs "apprivoisées", magnifiquement présentées

dans  des compositions sophistiquées ou "zen",  en bouquets ronds ou tiges longues,

en vannerie ou  avec  perles.

Les fleuristes d'aujourd'hui ne sont plus ce qu'ils étaient : leur imagination

rejoint l'esprit "Ikebana" japonais. Les fleurs, c'est de l'art !

 

Pour ma part, je suis très chanceuse : à cause de ma position au sein de l'orchestre, à gauche

du violon solo et "sous le nez" du chef,  ces fameux bouquets me reviennent parfois.

Ji Yoon notre "reine de la ruche" ( j'ai nommé notre violon solo formidable) me remet

régulièrement son bouquet  afin de ne pas s'encombrer dans sa chambre d'hôtel.

 

Au dernier concert, j'ai eu l'insigne honneur de recevoir les fleurs de la part de notre chef

d'orchestre, John Axelrod. Cela m'a beaucoup touchée d'autant que je n'étais pas très fière

de ma prestation ( le concert  précédent était beaucoup mieux !)

Voici quelques bouquets passés  de la scène à la maison :

 

 

 

 

 

 

Au premier plan, vous pouvez apercevoir le bouquet que Ji Yoon m'a remis. ( vannerie ronde, roses,

fleurs en boules odorantes, et fleur d'ail ?) A l'arrière plan,

c'est de la bruyère en fleur cueillie sur "ma" garrigue à la fin de des vacances.

 

photos-sympas-2035.jpg

 

 

 

 

 

 

Ici il s'agit de trois tournesols disposés sur de larges feuilles pliées

 

photos-sympas-2065.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Des lys jaunes, des chrysantèmes rouges et de la vannerie de couleur pour ce bouquet

spectaculaire que m'a remis le chef d'orchestre, avant hier soir.

 

 

DSCN0374.jpg

 

Merci Ji Yoon, merci Maestro, les fleurs nous restituent  le soleil qu'elles ont reçu.

Nous en avons besoin en cette saison difficile, transition vers l'hiver inéluctable.

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 12:16
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 21:03

 

 

     La "folle journée" s'achève à Nantes et en région, nous laissant

sur les rotules, dans un froid sibérien.

     Tout le monde est plus ou moins malade et je n'échappe

pas à la règle. Ce fut éreintant, ce rythme de concerts

éffréné.  Nous avons donné un programme de musique russe

allant de Tchaïkowski à  Prokofiev. 

     Dans ce " libre service "de la musique que représentent

les folles journées, j'ai trouvé le moyen d'aller écouter

le concerto de Tchaïkowski pour violon, interprêté par ma

"chouchoute", ma violoniste préférée, j'ai nommé 

Patricia Kopatchinskaja. Accompagnée par l'orchestre Sinfonia

Varsovia dirigé par Jean Jacques kantorow,

Patricia s'est montrée exceptionnelle.

     Ce concerto tant de fois entendu, m'est devenu indigeste

à force de rabâchage. Mais là, je le savais et c'est pour cela

que je me suis déplacée, j'ai redécouvert cette musique

sublime, réinventée ou ressucitée par Patricia.

Cette fille est une sauvageonne, habitée par le souffle de

la musique pure qu'elle incarne à souhait. Le violon n'est

qu'un simple accessoire au service de son expressivité

exacerbée. Elle s'en fout, elle exprime le volcan qui est

en elle, rien ne l'arrête, dans sa transe provocatrice,

émouvante à vous couper le souffle.

Patricia arrive sur scène dans sa longue robe rouge de

soirée. Si vous baissez les yeux vous vous rendez compte

que cette fille est pieds nus sur la scène, prête à s'ancrer

dans le sol et y puiser une énergie dévastatrice utilisée à

bon escient. 

     Je vous invite à écouter l'enregistrement réalisé cet après-midi

par Arte, lors de son concert à Nantes.

Attention, ça décoiffe !

http://videos.arte.tv/fr/videos/glinka_tchaikovski-6377110.htm

 

 

patricia.jpg

 

Patricia est charmante en plus, simple et vraie.  Elle est

ambassadrice à "Terre des hommes". 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 23:09

 

 

On a beau être "classique", on peut aimer ce qui est différent...

 


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 21:47
Autre chose...me direz-vous !
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 21:42
Toujours cette même chanson que je ne lâcherai pas tant
que je n'en aurai pas fait le tour complet !
En avant le manège...
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
25 avril 2011 1 25 /04 /avril /2011 21:33
Après  les requins, voici le pas du cheval sur la même
chanson en nouvelle version par Joselito et Antonio Aguilar, les rois du

"falsetto"
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 00:16

 

     Voici la preuve que les choses s'arrangent d'elles-mêmes :

la fameuse sarabande de Jean-Sébastien Bach, qui ne me satisfait

toujours pas mais que je mets ici humblement et que vous

recevrez avec indulgence, je l'espère.


 A vrai dire, j'en veux férocement à mes profs de violon de m'avoir

formatée au romantisme effréné sans tenir compte ni du style ni de l'époque

des compositeurs abordés. Et pourtant, dans le sacro-saint temple

de l'enseignement supérieur de Paris, on aurait pu espérer mieux !


 Comment se débarrasser alors de ces reliquats d'erreurs qui collent

à la peau ?

Un petit stage avec Amandine Beyer peut-être ? Pourquoi pas dans le fond...

 


(Appuyer sur le triangle vert )
Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 11:01

 

Bravo Daniel, pour ta splendide réalisation !

 

 

23096_100000853673511_7687_n.jpg

 

Voici le mail surprenant que m'envoie Daniel Bayle  :


"Danielo Stradibaylius a l'immense joie de vous faire part de la

naissance de sa petite ( !!!!!) Viola da Spalla.

 Une petite video prise quelques heures après la naissance.

Prière de ne pas porter de jugement musical sur l'interprétation,

trop vibrée et trop lente, car l'animal n'est pas facile à manipuler,

l'archet ne convient pas, les écarts de doigts sont beaucoup plus

important que sur un violon, et tous les réglages restent à faire, après

vernissage. La tenue de l'instrument et les changements

de cordes (5 cordes) demandent un bon apprentissage. Mais le son,

en particulier sur les cordes les plus graves, est impressionnant pour

un si petit instrument, et on le goure avec plaisir,  car la tête du

musicien est très près des éclisses. Je vais essayer de lui faire une belle robe !"

     Daniel Bayle est un copain de conservatoire de mes jeunes

années. Déjà à l'époque, Daniel  construit son propre violon,

sur les conseils de notre luthier toulousain Jean- Luc  Siret.


    Donc un jour, il se présente à la classe d'orchestre avec un

violon en bois naturel, sans verni, autant dire tout blanc !

     Pour ma part, c'est la première fois que je vois pareille 

chose. Et ce violon, son violon,  sonne magnifiquement !

Je suis impressionnée.

     Daniel invente un tas de "trucs" dont il nous fait

profiter, durant la fameuse classe d'orchestre qui réunit

les grands  élèves du conservatoire.

     Un jour, il apporte des sourdines de violons taillées dans

des patins de freins à vélo, une autre fois il met au point

un super coup d'archet technique  basé sur le "grain du son" afin de sentir

au mieux le rebondissement naturel de l'archet.( j'exploite encore

cette technique parfois).

    En plus d'être un excellent violoniste, Daniel est drôle,

avec son physique à la " Buster Keaton". Il nous fait

marrer et la classe d'orchestre dont il est le violon solo devient

grâce à lui,  une séance à la fois de détente et de travail

dans la bonne humeur.


 

 

32498_119764608061994_100000853673511_103872_6184704_n.jpg

Le violon "blanc" de Daniel ( non verni)

 

 

 



 

24767_101161216589000_100000853673511_30808_4930294_n.jpg

Travail du bois du futur violon, au petit rabot

 

 

 

 

 

 

24767_101161269922328_100000853673511_30821_2291153_n.jpg

En pleine activité  de lutherie

 

 


 

 

 

32498_119764601395328_100000853673511_103871_2075868_n.jpg

Daniel dans son atelier méticuleusement ordonné

 

 

 

 

 

 

24767_101161243255664_100000853673511_30815_2525673_n.jpg

Intérieur du violon en cours de fabrication

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, Daniel  se surpasse avec cet instrument hors du commun,

entièrement réalisé de  ses mains. 

La "Viola da Spalla" est un violoncelle à peine plus grand que l'alto

et joué sur l'épaule comme son nom l'indique : "da Spalla".

 

 


185913_189373997767721_100000853673511_442498_842073_n.jpg
Viola da Spalla et violon

162154_192229434148844_192229244148863_25707_734_t.jpg
Daniel et sa Viola da Spalla "blanche"
Une sonorité exceptionnelle, chaude et ronde, une "fournaise"...


Voyons ce que dit Wikipédia sur cet instrument :

 

 

 

La viola pomposa était un instrument à cordes frottées

de la famille des ténors, d'une longueur d'environ 60 centimètres

et se tenant sur l'épaule comme l'alto et le violon.

Les musiciens donnent dans des manuscrits et dans la littérature

ancienne à cet instrument divers noms, comme par exemple

violoncello piccolo, viola ou violoncello da spalla, viola di collo,

bassetto, en allemand Fagottgeige (violon-basson).

L'instrument possédait cinq cordes, une de plus que l'alto

ou le violoncelle. L'accord de base est : do, sol, , la et mi.

Selon des écrits contemporains, Johann Sebastian Bach aurait

commandé cet instrument qui devait avoir les mêmes

caractéristiques sonores qu'un violoncelle (grâce à ses cordes

épaisses et filées) auprès du luthier Johann Christian Hoffmann

de Leipzig. Le but était de laisser jouer des parties

difficiles par des violonistes ou altistes, par manque

de violoncellistes sachant les jouer. De plus, il pouvait

être joué comme instrument de basse à l'occasion de

processions dans les églises.

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 01:15

Je ne vais rien poster d'autre que cette vidéo sublime transmise

par François Bagnaud sur son blog


http://livres.rencontres.bardot.barbara.star.over-blog.com/1-index.html

 

 

Je vous laisse apprécier la voix, le texte, le ton, la musique, la divine

Alice Sapritch !

Merci François et ne m'en veuillez pas mais il fallait que

je fasse connaître cette merveille

et qu'elle soit à disposition ici aussi.

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories