Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 16:55

 

     Pendant que je suis en train d'écrire le second volume "d'Adieu terre d'Espagne", vous pouvez désormais vous procurer le premier, en vente sur Amazon.fr.

 

Voici le lien :

 

http://www.amazon.fr/Adieu-terre-dEspagne-Annie-Batalla/dp/B00GW847A8/ref=la_B004N4KXGK_1_2?s=books&ie=UTF8&qid=1385379708&sr=1-2

 

 

 

 

Copie de Couverture Annie BATALLA - Essai 4 (8 avril 2013)

 

 

 

     Merci à François Bagnaud de s'occuper de moi si gentiment ( c'est lui qui a placé mon livre en vue sur Amazon). Il est vrai qu'en ce moment je n'ai pas une minute de détente. Entre nos concerts qui s'enchaînent, les prestations à l'hôpital et mon manuscrit à achever, j'ai un peu l'impression de ne pas toucher terre.

 

     Mais tout s'arrange et je ne désespère pas de m'ennuyer un jour.

 

A bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 18:10

 

Bonjour,

 

     Aujourd'hui je reviens dans cet appartement un peu vide qu'est mon blog.

Ce n'est pas que je m'ennuie ici mais disons que mon temps est mesuré quotidiennement à la seconde près.

La musique occupe 80% de mes journées, l'écriture 20% de mes nuits. Ce qui reste est dédié à l'intendance et au repos.

Un peu de Facebook pour la détente et voilà comment on n'a pas assez d'une vie !

Oui je sais, je devrais mettre des photos de notre tournée en Chine. Faire un petit reportage ou compte rendu simplet.

    Donc en deux mots, je n'aime pas aller en Chine. Nous avons été  tous (ou presque) malades, ne sachant plus que manger malgré les immenses buffets offerts. Je nous ai vus tourner et retourner autour de ces plats variés (non avariés pour autant ) avec l'enthousiasme en berne et l'imaginaire dans les chaussettes. Un mets bien préparé doit faire rêver. On le convoite, on le savoure à l'avance, on l'imagine livré à nos chères papilles gourmandes.

Certes au début le processus avait lieu. Mais très vite déçus par des saveurs sucrées-salées, des fritures ruisselantes d'huile, des beignets gorgés de cette dernière, nous avons fini par nous désister de la magie des repas chinois.

 

     Mais j'étais venue vous parler de mon prochain livre et voilà que je raconte la Chine : ce pays en évolution si rapide qu'on s'endort  devant un coucher de soleil  et que le lendemain un gratte-ciel a surgi à sa place !

Des vélos, des pouss-pouss, des maisons traditionnelles en forme de pagode... Où ça ?  Peut-être encore dans des quartiers-ghettos. En revanche des bagnoles ( des belles autos) ... il y en a à la pelle, en Chine !

 

    Tout cela pour dire que je suis en train de l'écrire le second volume de "Adieu terre d'Espagne".  Page 232. Il doit m'en rester encore une quarantaine à mettre sur le papier... Ensuite les corrections, la réécriture, les lectures répétées jusqu'à l'écoeurement, la traque de la faute et de la coquille, de la redondance et de la lourdeur. Orthographe, syntaxe, concision, style, vocabulaire et la... la... la... lère !

 

Vous voyez pourquoi je ne viens pas souvent ici ?

Bon, quelques images de "l'Empire du milieu" :

 


 

chine-2-048.jpg

Donc j'y étais... Ici au Temple du ciel à Pékin. ( Avec Bernou)

 

 

 

 

chine-2-050.jpg

Le sommet du Temple du ciel.

 

 

 

 

chine-2-058.jpg

L'intérieur du Temple

 

 

 

 

chine-2-024.jpg

Que fait-il ? Il vend des esquimaux glacés : "kwaï, kwaï, kwaï ! " 

Et les gens se précipitent pour le dévaliser. Mais, apercevez-vous la moindre glacière ? Il fait 30 degrès à l'ombre et nous sommes en plein soleil !!

 

 


 

chine-2-064.jpg

Affamés, au restaurant ( observez nos airs intelligents !).

 

 

 

 

chine-2-067.jpg

Comment dit-on "bon appétit" en chinois ?

 

 

 

 

 

 

chine-2-080.jpg

Les nénuphars géants

 

 

 

 

 

chine-2-081.jpg

Un rêve chinois...

 

 

 

 

 

chine-2-093.jpg

Encore quelques pouss-pouss...

 


 

 

chine-2-092.jpg

...supplantés par ce véhicule électrique (écologique Chine ?).


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 21:17

 

  

     ... Et comme tout a une fin, les vacances n'échappent pas à la règle. Je dirais même qu'elles sont les premières à tomber sous sa coupe, les premières à s'achever trop vite. Elles furent très bonnes malgré une entorse au genou, des lettres écrites à la Préfecture de l'Aude, à l'Office de tourisme, à la DDE et au Maire. Bataille pour les bonnes causes oblige. Et comme mon arme à moi c'est le papier et le stylo, j'ai donc combattu mais je vous passe les affaires en question.

    Puis il y a eu le marché nocturne de Saint-Pierre-la-mer, avec ses stands colorés, ses rencontres comme le petit couple de lecteurs assidus, adorables, intelligents et dégourdis j'ai cité Pauline et Jo. L'amitié aussi était au rendez-vous, avec René Cabiran, écrivain de science fiction avec qui refaire le monde en deux heures et demi (entre deux clients lecteurs) et Dieu sait s'il y a du boulot !

    Le soleil, la mer, les goélands (pas vu Titi ou bien vu Titi partout : je ne sais encore que décider)... Bonheur intérieur.


   Quelques photos?

 

 


mon-stand.jpg

 

Mon stand, avec mes trois livres : "Sur la plage... abandonné", "Symphonie déconcertante" et

"Adieu terre d'Espagne". J'ai été dévalisée de mes "Symphonie..." Il ne m'en reste plus un seul !

Le "goéland" est bien parti aussi  quant à  "Adieu..." j'ai reçu des commentaires très positifs.

Donc je dois me dépêcher de finir le tome 2. Pas d'impatience, je m'y attèle. Déjà 220 pages d'écrites !

 

 

 

mon-stand-dans-le-marche.jpg

 

Mon stand dans le marché, à côté de celui de René ( vous remarquerez comme l'air marin les fait se

gondoler : l'an prochain il me faudra un barnum pour les protéger comme le fait René : ses livres sont

impeccables de ce fait. )

 

 

 

 

 

Et puis j'ai coupé mes cheveux : il faisait si chaud !

Les voici longs, juste avant la coupe.

 

mes-cheveux-longs.jpg

 


 

Et ensuite, chez le coiffeur, juste après...

 

cheveux-coupes.jpg

 

Bon, ça repoussera et même très vite !

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 11:41

 

        A la veille de mon départ en vacances dans le sud, je voudrais signaler que mon livre peut se commander sur internet chez l'éditeur : The Book Edition.

http://www.thebookedition.com/adieu-terre-d-espagne-annie-batalla-p-95359.html

 

     Vous pouvez aussi me passer commande directement si vous souhaitez une dédicace. Voici mon adresse mail : bonnevue@gmail.com. 

J'aurai mon petit ( grand) Galaxy note 2 avec moi en permanence et suivrai donc mes mails attentivement.

 


     Cet été je pars me ressourcer bien sûr, comme à l'accoutumée, mais cette fois c'est spécial. J'ai deux séances de dédicaces,  l'une à Lisle -sur-Tarn ( petit village du Tarn où se situe l'action, à la fin de mon livre) et l'autre à Toulouse, ma ville natale, à la "Casa de Espana" ( mince je n'ai pas le gn espagnol sur mon clavier !).

Tous les soirs je serai ensuite sur le marché nocturne à Saint-Pierre la mer dans l'Aude.

Vous voyez que je me démène pour atteindre mon objectif qui est de faire lire ce bouquin par le plus grand nombre.

 

     Parallèlement à ce premier volume fini, je termine d'écrire le second car déjà on me demande la suite. Ceux qui ont dévoré ce premier tome ont encore faim... Sachez que j'ai déjà écrit  190 pages de "Carmen Toledo". Il doit m'en rester une petite centaine encore. Je bouclerai tout ça fin août.

 

     Mais je ne dois pas oublier mon travail de musicienne aussi : nous préparons une tournée en Chine pour septembre prochain. Cela implique que je bosserai mon violon dans mon mobil home. Voilà un programme bien chargé non ?

 

    Heureusement mon fils et moi partons 3 jours à Tolède, sur les traces de Carmen Pagès ( alias Toledo). Je prendrai des photos pour mon livre. Trois jours de sauna par 40 degrés à l'ombre ! Eventails et brumisateurs seront de mise et nous boirons des boissons fraîches à gogo.

 

     Voilà le programme.


Bonnes vacances à tous !


Je ferme à clé la porte de mon blog  jusqu'au retour et ... en voiture !

 


Couverture Annie BATALLA - Essai 4 (8 avril 2013)


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 19:02

     Elle a 17 ans, une voix puissante et suave à la fois : une voix d'opéra.

Posée sur la planète, elle chante, parle, marche, rêve, vit...

Courageuse, jeune, talentueuse et belle : que demander de plus à une héroïne de roman ?

Et lorsque ce roman ne raconte que des vérités, des faits réels, historiques, forts, nous sommes subjugués.

Et l'on se dit : "est-il possible qu'une telle existence ait eu lieu ?"

 

     Le livre démarre lorsqu'elle a 14 ans : l'héroïne s'appelle Carmen comme celle de l'opéra de Bizet.

Une parenthèse de son enfance la situera dans le contexte bourgeois de l'Espagne royaliste de 1930, sous le règne du roi Alphonse XIII. En 1931, la République est proclamée jusqu'en 1939 où elle tombe sous les coups du général Franco.

 

Carmen voit tout cela d'un regard sans concession. Elle raconte, son enfance, son adolescence, sa jeunesse...

 

Copie de Couverture Annie BATALLA - Essai 4 (8 avril 2013)

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 21:34

     Aujourd'hui j'ai pris connaissance de la grille des prix des envois postaux.

Nous disons donc  pour un envoi de 351 grammes comme c'est le cas, pour mon livre,

nous avons :

 

 1 livre    ( 351 g)    inf à 500 g : 3,15 euros

 2 livres  ( 702 g)    inf à 1 kg   : 4,15  "

 3   "       (1053 g)   inf à 2 kgs : 5,40 "

 4   "       (1404 g)         "                 "

 5    "      (1755 g)

 6    "      (2106 g)   inf à 3 kgs :  6,25  "

 7    "      ( 2457 g)        "                  "

 8    "      ( 2808 g)        "                  "

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 09:58

     Les voici enfin, beaux, brillants, neufs, je dirais même :

orgueilleux, cambrés... espagnols quoi !

Vous pouvez passer vos commandes.

Je fonce à la poste

pour obtenir une grille de tarifs d'envoi selon le nombre et le poids.

Je mettrai cette grille dans le prochain post, ici.

Mais avant, un petit visuel :

 

 

 

livre-3-001.jpg

Et les voilà, concrets et magnifiques ! 

 

 

 

 

livre-3-002.jpg

  ...et les cartons remplis.

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 10:29

presgraph                        présente

 

 

     Le nouveau livre d’Annie BATALLA : « Adieu terre d’Espagne »

 

     Il s’agit d’une biographie historique et romancée de  

Carmen PAGES, chanteuse lyrique dans les années 40-50.

La guerre d’Espagne est ici retracée grâce à la mémoire affûtée

de l’artiste, adolescente en 1936, lorsqu’éclate ce conflit.

La France accueillera la jeune réfugiée et sa famille à Lisle-sur-

Tarn, après maintes péripéties dont l’exode…


     Ce livre sera suivi d’un second tome relatant la vie dans un

camp de concentration français, ainsi que la reconstruction difficile

d’une existence brisée.

La voix exceptionnelle de l’héroïne fera d’elle une vedette lyrique,

après qu’elle ait côtoyé la misère et la maladie.


Les personnages réels de ce récit nous délivrent un message

d’espoir, de bonne humeur et d’amour dont ils ne se départissent

jamais malgré l’adversité.

 

A commander auprès de l’auteur : www.annie.batalla.over-blog.com

                                                Email :  bonnevue@gmail.com

 

254 pages :   16,50 euros

Copie-de-Couverture-Annie-BATALLA---Essai-4--8-avril-2013-.jpg 

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 20:41

   Loin  des vieux livres de  grammaire,
   Écoutez  comment un beau soir,
   Ma mère m'enseigna les  mystères
   Du  verbe être et du verbe avoir.
   
   Parmi mes meilleurs  auxiliaires,
   Il est  deux verbes originaux.
   Avoir  et Être étaient deux frères
   Que  j'ai connus dès le berceau.
  
   Bien qu'opposés de caractère,
   On  pouvait les croire jumeaux,
   Tant  leur histoire est singulière.
   Mais  ces deux frères étaient  rivaux.
   
    Ce  qu'Avoir aurait voulu être
    Être  voulait toujours l'avoir.
    À ne  vouloir ni dieu ni maître,
    Le  verbe Être s'est fait avoir.
  
    Son  frère Avoir était en banque
    Et  faisait un grand numéro,
    Alors  qu'Être, toujours en manque.
    Souffrait beaucoup dans son  ego.
   
    Pendant  qu'Être apprenait à lire
    Et  faisait ses humanités,
    De son côté sans rien lui  dire
    Avoir apprenait à compter.
   
    Et il  amassait des fortunes
    En  avoirs, en liquidités,
    Pendant  qu'Être, un peu dans la lune
    S'était  laissé déposséder.
  
    Avoir  était ostentatoire
    Lorsqu'il se montrait  généreux,
    Être en revanche, et c'est  notoire,
    Est bien souvent  présomptueux.
  
    Avoir  voyage en classe Affaires.
    Il met  tous ses titres à l'abri.
    Alors  qu'Être est plus débonnaire,
    Il ne  gardera rien pour lui. 
    
   Sa  richesse est tout intérieure,
   Ce  sont les choses de l'esprit.
   Le verbe Être est tout en  pudeur,
   Et sa noblesse est à ce prix.
 


   Un  jour à force de chimères
   Pour  parvenir à un accord,
   Entre  verbes ça peut se faire,
   Ils  conjuguèrent leurs efforts.
    
   Et pour ne pas perdre la face
   Au milieu des mots  rassemblés,
   Ils se  sont réparti les tâches
   Pour  enfin se réconcilier.


   Le verbe Avoir a besoin  d'Être
   Parce  qu'être, c'est exister.
   Le  verbe Être a besoin d'avoirs
   Pour  enrichir ses bons côtés.
  
   Et de palabres interminables
   En  arguties alambiquées,
   Nos  deux frères inséparables
   Ont pu être et avoir été.
  
   Joli non ?
   Bien loin des contenus humoristiques des

   envois  habituels.
   Exceptionnellement ce texte mérite d'être 

   transféré largement ! ( Et c'est ce que je fais.)
   Vive la  langue française !!
   
 
  Oublie ton passé, qu`il soit simple ou 

   composé, participe  à  ton  présent pour

  que ton futur soit plus-que-parfait... 

 

 

 

 


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans littérature
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 18:15

Parfois on me demande quand je trouve le temps d'écrire.

La réponse est : je ne sais pas ! mes bouquins s'écrivent

seuls, quand tout le monde dort, va au cinéma, au restaurant, part en week end,

en voyage. Je reste là, le clavier au bout des doigts.

 

L'espace temps m'absorbe et je déménage dans ma tête, sur une autre vie

qui n'est pas la mienne comme l'on changerait temporairement de planète.

Pour mon dernier livre, celui que personne n'a encore lu, je suis partie

très loin. J'y suis encore...

 

Actuellement j'ai 20 ans : ça fait du bien mais ça fait mal aussi !

Parce qu'avoir 20 ans dans les années 40, au bord de la misère et du gouffre,

ça vous blanchit la couleur de vos nuits, et déteint sur celle de vos jours.

Alors j'avance en parallèle, le coeur gonflé de secrêts douloureux.

 

Personne ne peut lire derrière  l'hermétisme des apparences.

 

Je fais un métier formidable qui me dévore à la maison et me

régénère à chaque concert.

 Mon travail  est chronophage et me décale dans mes autres activités.

Donc je l'avoue, pour écrire,  je dors peu.

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories