Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 23:25

 

Merci à Chantal de m'avoir fait découvrir ce magnifique lien très instructif. Je vous le transmets en vous souhaitant une bonne promenade rafraîchissante, à l'abri de la pluie et du froid !

 

http://w3.upm-kymmene.com/upm/forestlife/index.html

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans animaux
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 22:08

 

 

Il est tard...

Avant de vous coucher, je vous suggère de visionner ce petit  film. Surtout regardez bien la fin ! Puis faites de jolis rêves...

 

Cliquez ici

http://www.flixxy.com/zeus-and-roxanne-dolphin-and-dog.htm

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans animaux
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 18:34

 

 

 DSCF1909.JPG

Maquette du CHU d'Angers ( pour les proportions, voyez la chapelle ( au fond et au milieu ) et imaginez le "Sacré- coeur" de Montmartre à sa place )

 

Aujourd'hui a eu lieu un petit concert au CHU d'Angers.


Je m'y suis rendue, bien que ne faisant pas partie des musiciens intervenants, afin de me faire parrainer par mes aînés.


En effet, la formation pour ce genre de prestations est assez pointue et, même si elle découle d'une certaine logique et d'un bon sens évident, il m'a été salutaire de comprendre sur le vif la ligne de conduite à respecter devant des personnes malades.


Deux musiciens de l'orchestre, Michel (violoniste) et Danielle (altiste) ont interprété des arrangements ( pour leur duo) d'airs d'opéras et d'opérettes, de tangos, de chansons rétros... bref,  un programme concocté de manière éclectique pour parer à la demande éventuelle et satisfaire tous les goûts, enfin presque :


_ il n'y avait pas de Rap, quel dommage ! ( Mais je blague !)


Tout d'abord ce qui m'a frappée, juste après le stress de la place de parking à trouver, c'est l'immensité de ce VVF  ( Village de Vachement Fatigués), une ville entière dans la ville. J'en avais déjà parlé au début de ce blog mais je ne le dirai jamais assez, le CHU d'Angers est démesurément vaste ! 


Evidemment je me suis perdue,  atterrissant en" rhumato" au lieu de "dermato", mais je ne l'ai dit à personne par crainte du ridicule.


Après avoir joué au labyrinthe pendant une demi- heure ( j'avais prévu le coup  !) j'ai enfin rejoint mes deux collègues. 


Je précise quand même que je n'ai dû mon salut qu'à  la "case départ" j'ai nommé l'accueil, où des personnes derrière des guichet de la SNCF m'ont indiqué le rayon de dermatologie de ce grand "supermarché de la maladie" ( je blague encore !).


Mais quel accueil : une chapelle magnifique avec le dôme de St Pierre de Rome et les fresques de la Sixtine, Michelangelo Buonarrotti en moins !

Je vous montre tout ça après le texte...


Le concert a eu lieu dans une salle d'attente en forme de carré. 

Une petite dame très gentille et très réjouie de la perspective musicale était déjà installée, en tenue bleu pastel molletonnée descendant jusqu'à son bandage du pied droit. 

Notre spectatrice bientôt rejointe par d'autres personnes, qui en fauteuil roulant qui embéquillées jusqu'aux yeux, la salle a commencé à se remplir à la vitesse grand V d'autant que le nombre de chaises était somme toute restreint.

La musique a aussitôt adouci les maux, cela se lisait sur les visages. La petite dame s'est allumée de tous ses feux et les autres ont clignoté aussi, chacun à sa façon.

Michel et Danielle ont accompli des prouesses ! J'avoue que moi-même, rare spécimen non emmailloté par  la douleur, j'ai aussi pris plaisir à les écouter . 

Après ce mini concert d'une heure, la séance s'est poursuivie dans les chambres:

_Autre ambiance, coeur du sujet, là on rentre dans l'antre de la détresse...

Les personnes qui nous ont accueillies dans l'impersonnalité de leur provisoire demeure, ont mis malgré elles leur empreinte sur ces murs saturés de souffrance au point qu'ils en débordent.  La musique semble l'avoir fait reculer un peu. 

Des yeux se sont fermés sur un univers sonore réveillant des mondes enfouis, des mains en forme de coeurs extériorisés  ont battu des rythmes sur une table pont-enjambant un lit sans rivière, des couleurs sont apparues unanimement sur les murs...

Les âmes des personnes malades s'égayaient cependant que les nôtres s'assombrissaient dans le même temps par la logique des vases communicants.

La chaleur étouffante et l'atmosphère confinée sont venues à bout de nos énergies, lorsque a sonné la fin de la séance.

Nous étions épuisés mais remplis de la certitude  qu'il faudrait recommencer au plus vite.

Nous nous sommes quittés comme rassasiés de la nourriture que nous venions de donner et personnellement j'ai développé une nouvelle faim...

Merci Danielle et Michel !


 

 DSCF1911.JPG

l'intérieur du dôme de la chapelle

 

DSCF1915.JPG

même chose ...plus bas

 

DSCF1913.JPG

une partie de la fresque ( sous le dôme) encore plus bas...

 

DSCF1920.JPG

 Danielle et Michel...( par respect je n'ai pas photographié les personnes malades )

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans mon travail
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 12:08

 

Bernard ne quitte jamais son chapeau australien, qu'il vente ou qu'il pleuve (surtout qu'il pleuve !) . 

C'est un beau chapeau de cuir sombre, mené à dure épreuve et plus dures sont les épreuves mieux il se porte, il est fait pour endurer.


Nous avions du temps à perdre hier avant notre concert, alors j'ai emprunté ce fameux chapeau de "rancho" et avec ma tenue vestimentaire du moment,  je me suis rendue compte que j'avais du style ! Eh oui, ça m'arrive de m'aimer un peu parfois...


Voilà donc la photo prise en un moment de détente et c'est surtout ce laps de temps que j'ai demandé à Bernard de photographier avec mon Iphone.

Ils sont si rares ces instant de "blanc" où le scénario n'enchaîne pas les scènes comme il devrait...mais on s'en fiche, étant soi-même le seul spectateur de la pièce de théâtre, on n'ira pas demander le remboursement, trop heureux d'avoir le temps de se reprendre un peu, d'assimiler la scène précédente, d'avaler une goulée d'air ou de se déguiser en cow boy...


 DSCF1901.jpg

dans la loge avant le concert...

Repost 0
Published by Tosca Puccini
commenter cet article
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 12:47

 

      DSCF1900.JPG

 

 

Pour ceux qui n'auraient pas remarqué le motif de mon mug, dans le post intitulé:

" Mais qu'est-ce qu'un hautbois? "  le revoici  aujourd'hui.

Cette tasse est unique au monde et je remercie Delphine Cossais de me l'avoir offerte.

En effet, l'image est issue

de la toile de mon amie peintre  constituant aussi  la couverture de notre livre " Sur la plage...abandonné"

Je peux vous jurer  que le goût du thé que j'y bois en grande quantité, en attendant la sortie de ce joli ouvrage,

s'en trouve amélioré : thé Mariage à la bergamote ou thé vert bio de Sencha, ma tasse les transcende!

Pour l'instant il n'existe qu'un seul exemplaire de ma tasse magique. 

Bientôt vous pourrez la commander chez Delphine. Elle vous recevra chaleureusement comme elle sait le faire,

vous servira son thé à elle (délicieux aussi) dans son atelier aux mille couleurs de son talent, au milieu d'un

tourbillon kaléidoscopique de toiles plus belles les unes que les autres et de bijoux romantiques alléchants...

Ses journées portes ouvertes auront lieu les 17, 18, et 19 décembre, à son atelier.

 

http://wwww.delphinecossais.typepad.fr

 

 Delphine expose ses merveilleux bijoux ( colliers, sautoirs, boucles d'oreilles, bracelets et bagues mais aussi ses marques-pages, portes-clés etc...) à Clisson, ici:

72202_1707355010008_1422031545_1754642_1405810_n.jpg

 

Allez... tchin !

 

DSCF1897 edited

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 21:45

DSCF1890_edited.JPG 

 

Dans un orchestre, le hautbois donne le "la" ( note de référence ) afin de mettre  les

musiciens d'accord sur la justesse. Lorsque "parle" le hautbois, tout le monde se tait !

Il  est une sorte de chef.  ( Je rêve d'un "la" planétaire qui résoudrait tous les conflits...)



Un hautbois est un instrument conique et longiligne fabriqué en  bois de grenadille.

A son extrémité une anche double, faite de de deux moitiés de roseaux, permet

d'émettre le  son  qui sera amplifié par le corps de l'instrument.


Sur sa longueur,  un mécanisme de "clés" en métal brillant représente un petit "clavier", 

 brandebourgs compliqués sur lesquels  les doigts experts façonneront les notes 

de musique. 


Haut-bois : parce que l'instrument est fait de bois et qu'il sonne haut (soprane)


Le hautboïste est  un fin bricoleur. Il  réalise lui-même les anches dans

lesquelles il soufflera. Pour cela, une panoplie de bricolage spécifique (pince, grattoir,

tournevis, fil, colle, cutteur, mandrin, etc...) le suit en permanence.

Il est le "Mac Giver" de l'orchestre, nous le savons et usons parfois de ses services...

 "Haut-boîte-à-outils-te" est le surnom humoristique qu'il aime se donner.


 Recette pour fabriquer une anche :

 

Choisir un roseau méditerranéen, blond, rond et chaud qui sent la garrigue et mémorise

encore le chant des cigales.

Avec l'appareil à couper le roseau en trois  ( le petit frère de

celui à couper les cheveux en quatre) appelé " flèche", on obtient trois morceaux de

roseaux longs de dix centimètres environ. On choisit un de ces morceaux que l'on passe

dans  la  machine suivante : "la gougeuse" servant à raboter l'anche dans son

épaisseur.

La mise en forme s'effectue ensuite avec le "taille-anche" suivi de  la "gratteuse", et

enfin de l'indispensable main humaine. Cette dernière affinera au "grattoir " l'extrémité 

du  roseau  pour lui donner  sa  précision ultime. 

Ensuite on plie en deux ce roseau travaillé, on le ligature sur un tube en métal entouré de

liège que l'on place ensuite dans l'embouchure. Et le tour est joué ! 

C'est facile à dire... L'anche est le poison quotidien de l'hautboïste, le supplice de

Prométhée constamment renouvelé... Jamais stable,  si fragile et si sensible aux

variations de températures, elle représente un danger de ratage permanent. 

La durée de vie d'une anche est très courte et le résultat de son élaboration est toujours

 hasardeux :  seulement une anche sur cinq ( en moyenne ) fonctionne !

L'instrumentiste est toujours à la merci d'un accident de son anche par rétractation de la

fibre du roseau  à cause du froid,  ou de sa dilatation à cause de l'humidité. C'est là

l'origine du "couac" pendant un concert. 

L'hautboïste est un anxieux chronique, son mal vous l'aurez compris c'est son anche !

Pauvre petit pâtre condamné à gratter en permanence du roseau, au bord d'une rivière

 ondoyante, l'été à l'ombre d'un saule... mais je m'évade !


                          ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


J'ai voulu souffler moi aussi dans le hautbois de mon ami Bernard. Approchant

précautionneusement mes lèvres de son précieux instrument, j'ai suivi scrupuleusement

ses conseils, avalé une bouffée d'air et, de toutes mes forces....et....

....de la folie !!!! Rien de rien !...mais absolument  RIEN n'est sorti de ce

  truc épouvantable !!

_Impression de souffler dans un tuyau bouché...


Voilà pourquoi je rends ici hommage aux si méritants hautboïstes , sans parler de la

magnifique sonorité de leur instrument.


Quelques photos :


DSCF1857.JPG

Boîte d'anches ( il en faut par avance car le hautboïste est un boulimique du produit en question )

 


DSCF1862.JPG

La tailleuse ( mais que fait mon mug "goéland" ici? Merci Delphine ! Avez-vous remarqué  le motif ?)

 


DSCF1886.JPG

Petit "fourbi" relatif au hautbois ( en vert la gougeuse , à côté de la pince, le grattoir au manche de bois)

 

 

DSCF1885.JPG

Hautboïste en faction...


 

DSCF1863.JPG

...après avoir élaboré sa "merveille" durant une heure. ( ci-dessus la "flêche" et aussi mon joli mug !)

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans mon travail
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 21:13

P9080472.JPG

Eh non, pas cette fois ...Scipion traîne ses sabots ailleurs

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 20:16

2-Anita.jpg

Je préfèrerais revivre cette époque où ma mère me coupait les cheveux comme un garçon et m'affublait de petits maillots de bain à volants ! Le contraste entre les deux genres créait un personnage un peu comique, mais il est vrai que je n'avais pas encore le souci de mon image. 

Aujourd'hui, je fais davantage attention à la cohérence de mon "look" bien qu'elle soit toujours là, la petite fille espiègle qui s'en fiche royalement de son extérieur, disons qu'elle s'oublie dans l'action.

(Toutes les actions...c'est une active !)

Quant à la cigarette et au mouchoir masculin, rassurez-vous il s'agissait de parodier les "grands" dans leurs attitudes artificielles. (non naturelles : avez-vous déjà vu un lapin avec "une clope au bec " ?)

Il se trouve que je l'aime bien cette fillette hors normes. Très souvent je la consulte, ne prenant aucune décision qu'elle réfuterait.

 

Donc vous l'aurez compris d'après le titre de ce post, je suis de mauvaise humeur.

Le manque de temps devient chronique et je dois lutter pour venir sur ce blog en  négligeant le repas du soir. De plus :

_A l'orchestre, nous entamons un nouveau programme de concert assez difficile (Brahms symphonie N°4, entre autres choses ) avec très peu de répétitions, je loupe coup sur coup mes séances de Giqong , Publibook fait la sourde oreille, et les taxes d'habitations affluent ! ( la mienne et celle de ma fille !) .

A cela s'ajoute un froid de canard à l'extérieur et une chaleur accablante à l'intérieur due à la fâcheuse tendance de surchauffer les  locaux professionnels.

Moralité, on ne sait plus comment se vêtir, peut-être comme sur la photo plus haut, avec un bon manteau de laine par dessus...

_"Mais ce sont des soucis futiles" me direz-vous !

Exact ! Je suis une enfant gâtée, heureuse en fait . J'ai de la chance et pour éviter qu'elle ne me quitte, je râle pour un rien et  exige tout !

Faute avouée à demi pardonnée...

Allez, j'étais venue vous donner juste un petit" bonjour ! " je file...pas le temps !

Image-65.jpg

           

Photo prise à l'instant avec ma webcam

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 23:21

 

Une journée de travail s'est écoulée parmi tant d'autres... Nous préparons pour demain un concert en collaboration avec le big-band "Bleu citron". C'est intéressant de comparer les deux versions de "Casse-noisette" de Tchaïkowski :

_la version classique et la version jazz par Duke Ellington. Le concert est très gai et offre la surprise de voir, à la fin, certains de nos musiciens classiques se lancer dans des chorus à l'instar des gars du big-band. Comme quoi...

 


                                      ***************************************

 

Hier,  j'ai parlé à mon voisin Scipion. J'ai compris qu'il n'aimait pas les mains      des humains : lorsqu'elles s'approchent de son chanfrein, l'animal recule. Jusque-là je le croyais un tantinet sauvage...Mais après avoir lu le livre de Laïla del Monte, j'ai surmonté ma fausse idée et mis mes mains derrière mon dos...

Et là...surprise ! 

 _Approchant mon visage de ses naseaux, j'ai pu sentir son souffle tiède sur mes joues. Il n'a pas reculé lorsque je lui ai déposé un baiser sur son nez, alors à mon tour j'ai soufflé doucement pour qu'il sente mon haleine. Nous sommes restés là, tous les deux nez contre nez. Il me semble que cela a duré très longtemps...

Aujourd'hui, au moment de partir travailler, il a accouru à son nom. Son regard franc et très doux ainsi que ses oreilles droites m'ont dit des mots gentils. Je n'ai pas résisté à la tentation de lui offrir la belle pomme (bio,) au fond de mon sac, que je me réservais pour la pause. 


                                       ****************************************


 L'élément le plus marquant de cette journée reste tout de même la belle lettre que madame Brigitte Bardot m'a écrite (Suite au CD de Chantal Vienet que je lui avais envoyé. Elle y a glissé un petit mot pour Chantal)


Merci de vos belles paroles, merveilleuse Brigitte !


A ce propos, vous qui lisez ce post, je vous invite à lire le commentaire de Chantal sur l'article "Cadeaux de Noël: livres, cd, bonbons, bijoux" du 16 novembre.


                                           ************************************


Quant à mon livre, nous attendons le retour des corrections afin de signer enfin le BAT

( Bon A Tirer) qui scellera définitivement la version imprimable.  Patience donc...


                                           ************************************


Une petite photo avant de quitter cette page : petite conversation entre musiciens...

(Photo prise à la répétition de ce soir)


IMG 0890-copie-1



Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:02

 

 

...Donc, ne soyez pas pris au dépourvu par cette irruption aussi soudaine qu'imprévue de

Noël (en novembre !).

Personnellement je préfèrerais fêter ça en août, sur la terrasse au soleil !

En décembre on est fatigué, l'organisme est en hibernation et c'est une hérésie de lui

 imposer une hyperactivité digestive à ce moment là ! Vous observerez que c'est après

Noël que les gens sont le plus malades ...

 

Si vous voulez offrir des cadeaux jolis, culturels,  pensez au CD de Chantal

Vienet "Beau soir".

Madame Brigitte Bardot dit d'elle :


" c'est enchanteur de l'écouter, on s'envole vers des paradis perdus, on rêve d'un monde

beau et plein de sensibiliité !

Elle est unique et si belle ! Sa beauté est autour d'elle et elle a le talent de nous la faire partager . On en a besoin ! "


Madame Brigitte Bardot écrit divinement. On ne se lasse pas de ses mots dictés par sa

belle âme...  Vous vous en rendrez compte lorsque vous lirez  la préface qu'elle a écrite

pour  mon livre "Sur la plage...abandonné", illustré si joliment par Delphine Cossais.

Encore une idée de cadeau ce livre, tiens je l'avais oublié celui-là ! ( hypocrite, va !)


Et si vous en voulez pour les papille gustatives, pensez aussi à  Rannou-Métivier, ce

chocolatier incomparable...


Pour le CD vous pouvez contacter Chantal sur Facebook, le livre c'est ici, le chocolatier sur son site incontournable...http://www.rannou-metivier.com/macarons/


Pour les oeuvres de Delphine, toiles ou bijoux et autres babioles,  c'est:  http://delphinecossais.typepad.fr/blog/mon_atelier/


Voilà pour la page de publicité. On passe à autre chose?


Prochain article : "l'art de la procréation de la punaise de lit" ( vaste programme )

 



Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories