Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 18:22

DSCF2027

 

Encore prisonniers de leur filet, ils font triste figure nos sapins de Noël ! 

Ayons une pensée pour eux, sans qui cette fête ne serait pas ce qu'elle est. Ils payent

de leur vie l'euphorie des humains à vouloir les décorer pour leur bon plaisir.

"-Mais on les a plantés pour ça", me direz-vous ! Ils n'en sont pas moins vivants pour

autant...

Bien sûr, on les délivrera  ensuite, et vous la connaissez leur fin, lorsqu'ils seront réduits

à l'état "d'arrête de poisson", jetés au coin des rues contre les conteneurs à ordures

ménagères.

En attendant, chantons ensemble:


" Mon beau sapin, roi des forêts..."


Et tant pis si notre arbre pleure en silence des larmes de résine...

 

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 18:59

 

Mes chers et fidèles lecteurs et lectrices, 

 

je vous souhaite un très 


joyeux Noël  !

 

DSCF2101.JPG

 

Photo prise tout à l'heure avant que la neige ne fonde ( il a fallu faire vite !)

Et comme dit le proverbe : "neige au balcon...araignées au plafond !"


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 16:52

 

 

Si vous croyez que je le faisais exprès...


Mes parents me disaient : " travaille ton violon, après  tu feras  ce que tu voudras ! "


A l'heure où les jeunes se regroupaient en bandes, je contraignais mon adolescence studieuse à rentrer seule de la plage pour rejoindre mon "tortionnaire" de toujours : le violon !


Et je bossais en maillot de bain, en chemise d'où ces photos aujourd'hui considérées comme sexy. Pourtant il s'agit seulement de la tenue quotidienne de bord de mer : maillot de bain, tongs ou  pieds nus...


 Une fois achevé mon travail ( de 10 à 12 et de 18 à 19 heures)  je redevenais "normale", sortais le soir avec la bande de copains, riais, dansais et rentrais au petit matin dans la plus grande des libertés après avoir été exemplaire de sagesse : ni alcool, ni cigarettes, ni flirt ! J'étais libre d'être sage ( si je le voulais ) et je l'étais !

 

 

Le  violon à la plage 


Numeriser0012.jpg

 

Numeriser0018.jpg

4-Anita-i-el-violi.jpg


 

Les vacances  de mes 15 ans...( tant qu'on y est !)

 

Numériser0015

Bimba, redresse tes oreilles, tu auras l'air d'un berger allemand !

 


Numeriser0014.jpg

Mon amie Bimba , tondue durant les grosses chaleurs méditerranéennes ( ça coulait de source qu'il faille la tondre : la bête appréciait, dès lors qu'on lui laissait le panache de sa queue. Autrement, la honte lui aurait fait raser les murs !)  ( Annie Batalla à gauche sur la photo.)

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 18:34

 

 

La boutique s'appelle "Magpresse". Elle se situe à Saint -Julien de Concelles (44), dans la galerie de "Carrefour Market".

Vous y trouverez le petit goéland "sur la plage ...abandonné", à  prix éditeur, c'est à dire : 13,80 euros, tout simplement.


 La preuve en images :

 

DSCF2085.JPG

 

là ...

 

 

 

 

et encore là  :

 

DSCF2091.JPG

 

Au premier plan, qu'apercevez-vous?

 

 

 

 

 

DSCF2094.JPG

 

Boutique très accueillante, je vous la conseille !!

 

 

 

Nous avons fait les courses de Noël.  D'abord à Carrefour puis à Super U. Dans ce dernier magasin, au moment de payer, le portique de sécurité a sonné pour moi ! Comme j'avais mis dans mon sac un maquillage pour les cils, acheté cinq minutes auparavant à "Carrouf",  la "sécurité" est arrivée, sous l'oeil perplexe des clients en attente à la caisse.

 

Dans la peau d'une voleuse :


C'était intéressant...Le gars de la sécurité m'a pris l'objet du délit acheté à "Carrouf " ticket de caisse à l'appui, et s'en est allé comparer le prix avec le même article dans son rayon.

 

Heureusement tout s'est bien terminé, les clients ont poussé un "ouf" de soulagement ; certains étaient déçus que l'épisode prenne fin si vite, mais la plupart avaient d'autres chats à fouetter que d'attendre ainsi un dénouement à une caisse de supermarché.

 

Morale de l'histoire :  le maquillage coûte moins cher à Carrefour-Market qu'à Super U !

 

     ( C'est une histoire de ...OUF )

 

 

DSCF2100.JPG

 

Et en sortant de super U...la neige !  (engoncée dans les pulls )

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 13:57

 

DSC00278.JPG

Qu'en penses-tu Scipion? 

 

J'ai pris conseil auprès de mon plus beau voisin, samedi dernier alors qu'une fine nappe blanche recouvrait la nature. Cela n'a pas duré longtemps, juste le temps pour la pluie de venir  laver ce décor de carte postale, autant dire quelques heures.

Mais heureusement, Bernard a eu le temps de prendre cette photo. Dans cette région si l'on veut "figer " la neige , on n'a pas d'autre moyen que de la photographier, et il faut le faire vite !!

Que m'a répondu Scipion dans sa sagesse venue du fond des âges?

 

"- Ma chère... Qui vivra verra, laisse aller la musique, carpe diem et... file-moi donc une de tes pommes bio ! "

 

Merci Scipion de ta précieuse aide ! Me voilà renseignée.

 En même temps, le mystère est passionnant. Lorsque j'écrivais le premier mot "le soleil" de mon livre " sur la plage...abandonné"  j'ignorais qu'il me conduirait jusqu'à madame Brigitte Bardot. Et pourtant, son nom si souvent associé à l'astre du jour aurait dû me mettre sur la voie...

Qu'en est-il encore de "la mer", "les ailes" ," la liberté"

Quel message voyez-vous dans ces mots?

Je vous laisse librement interprêter, vos réponses m'intéressent.

Et si elles me plaisent, c'est promis je vous offre une petite pomme bio !

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 17:39

 

Il semble que mon petit livre plaise. Normal, c'est un concentré de bonnes choses bien positives à savourer lentement et à garder près de soi pour ses vibrations favorables.

Ceux et celles qui l'ont lu, je compte sur vous pour me donner vos impressions : il est nul, mauvais, ennuyeux, moche, pas rigolo, heureusement qu'il n'est pas plus épais, ouf! On l'a échappé belle ! etc...( à vrai dire je compte davantage sur l' "etc"...)

Mon livre, la radio s'en empare, la presse aussi, carrefour me le prend en dépôt-vente, la bibliothèque du coin fait sa pub, bref, ça démarre bien.

Bientôt une séance de dédicaces aura lieu : je vous dirai où en temps et en heure ainsi que les actualités au fur et à mesure des évènements. Patience donc, encore un peu...


 

IMG_0222.jpg

La patience exemplaire de mes deux "siamoises"

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:32

 

Ma collection de thés

DSCF2062.JPG

Du blanc, du noir, du rouge, du vert : le thé est décliné en plusieurs variétés de différentes couleurs toutes aussi goûteuses les unes que les autres.


Pour ma part, j'en possède une jolie palette allant du vert (équitable et bio), à la bergamote, en passant par le noir à la rose ou au jasmin, le blanc "au lotus" et jusqu'aux thés "Mariage" si prisés ainsi que  le vert de "Sencha" chinois  et le "Rooibos"  rouge d'Afrique.  


Ma préférence va bien sûr à la spectaculaire "fleur de thé"  achetée à Shangaï à la maison du thé, cet édifice traditionnel en forme de pagode, bâti sur une île entourée d' une eau ou grouillent des poissons rouges, géants.


Y grouillent aussi les touristes ! Assis sur des tabourets en bois laqué rouge  autour d'une table carrée  assortie avec des motifs dorés traditionnels, ils peuvent déguster cet es-thé-tique  thé dans une tasse en  verre, constamment réalimentée en eau chaude par une bouilloire à long bec, prolongeant d'un mètre environ  le bras du serveur au geste sûr.

Au fond de la tasse,  une boule séchée faite de feuilles de thé au jasmin cousues à la main autour d'une fleur  de trèfle rouge ou blanche   s'ouvre au contact de l'eau chaude , offrant à travers le verre  le spectacle de l'éclosion magique d'un fond  marin.


En hiver, je bois du thé pour me réchauffer. Durant les repas,  le thé est préférable afin de dissoudre les graisses et favoriser ainsi la digestion, et l'été, pour éviter le choc thermique en buvant glacé, je choisis de boire chaud...  encore du thé !


Ma bouteille thermos ne me quitte pas lorsque je m'éloigne de la maison.


Un petit conseil pour ceux et celles qui aiment le thé et n'y avaient pas pensé :

- Si votre thé n'est pas" bio", jetez la première eau ! Si vous ne voulez pas une infusion de pesticides, faites comme les chinois, passez vite vos feuilles par l'eau très chaude, jetez-moi ça  puis faites infuser ensuite votre thé normalement.


Je vous conseille aussi l'eau de source, pour le goût.

Voilà le mien est prêt, il m'attend sur la table laquée rouge aux incrustations de jade et de nacre, pour me faire rêver de voyages au pays de " l'Empire du milieu" ...

 

DSCF2074.JPG

La table chinoise au décor de la "Maison du thé" de Shangai. Vous pouvez apercevoir derrière le livre, un ERHU ou violon chinois. Prochainement, je vous parlerai de cet instrument ...

 

 

 

DSCF2081

La boule de thé éclose au fond de ma carafe en verre...

 Surtout ne pas vous demander d'ignorer le désordre qui règne dans la pièce ( boîte à violon par terre, sièges danois au milieu, "canapé en vrac" ) !! Il suffirait que je vous le demande pour que votre attention se porte justement dessus.

Concentrez -vous plutôt sur le bouquin du Dalai Lama, le jardin zen en sable ( rapporté du désert de Nefta en tunisie et non de Gobi désolée !) ou encore le mug décoré "goéland" !

 

 


DSCF2050.JPG

Mais que fait cette bouteille en plastique au premier plan de cette photo ?  Elle a servi à faire mon thé de quatre heures...

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 10:26

 

Après sa naissance, mon petit bouquin a une existence mouvementée. C'est une mobilisation de chaque instant et parfois je me dis que lorsqu'il était en "gestation" dans les rotatives de l'imprimeur, j'étais plus tranquille. 


Depuis qu'il est là, ma responsabilité est mise à contribution pour lui donner une vie. Je cours à la poste, j'erre au téléphone, sur internet afin de lui trouver une presse qui parlerait de lui, fonce à la radio locale ( France Bleue Loire Océan) et j'ai même tenté l'impossible : le centre culturel du centre Edouard Leclerc afin d'envisager une séance de dédicaces.


Là, une foule dense et impersonnelle, brandissant une carte bleue au bout du bras suppliait les caissières de lui prendre ses sous ! 


Noël c'est ça : la distribution généreuse de l'argent du budget à nos amis commerçants : oui, le père Noël existe, nous sommes tous des "papa Noël", la légende se vérifie à cela près que les cadeaux ne vont pas qu'aux enfants !


Gentiment, le responsable du centre culturel pris d'assaut par cette foule généreuse m'a demandé de repasser car il y avait trop de monde, beaucoup trop de monde, c'était agaçant tous ces dons au même moment ...


DSC00581.JPG

Soif de tranquillité, loin de la foule...

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 00:56

 

Un phare rouge dans la nuit blanche auquel se raccrocher : l'horloge radio-commandée me déclare l'heure au plafond. Je la débranche pour la faire taire car même si elle ne fait aucun bruit, son affichage constamment instable crée un charivari  dans ma tête déjà encombrée et m'empêche de dormir.


Autant rejoindre les coccinelles, les punaises, les princesses fourmis en mal de fourmilière, les quelques rampants non identifiés qui ont élu domicile dans le grand salon du haut, fief de mon ordinateur roi. Ils y passeront l'hiver, remplacés ensuite par les araignées, les mouches et moustiques contre lesquels nous avons renoncé à nous battre, persuadés de devoir partager cette nature que nous avions décrété posséder, lorsque nous aménagions.


La maison au milieu de la jungle semble dormir ( une fourmi miniature parcours l'écran ). En somnambule éveillée, je profite de cette quiétude volée à ceux à qui appartient la nuit, et bien que fortement tentée, je ne pousserai pas mon insolence jusqu'à m'aventurer dehors au risque de rencontrer des bêtes plus grosses ! 


Le partage du temps est de mise, c'est marqué dans le contrat  pour qui vit en pleine nature. Un contrat tacite où le respect est maître et fait fi de mon insomnie. Mon heure est diurne, tant pis pour moi, je dois respecter la règle ! Eux la respectent bien, les renards, les lièvres, les blaireaux et les terribles sangliers dont les rugissements ( si si !) constituent la meilleure arme de dissuasion.


Je vais donc vous trouver une belle photo et retourner dans mes pénates.

Bonne nuit à vous, si vous le pouvez...

 

jpg-copie-1.jpg 

  La maison dans son écrin de verdure ( comme ils disent dans les agences immobilières...)


Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 21:09

 

Enfin l'idée prend forme ! Un ministère de la condition animale, afin d'améliorer d'une part la vie des animaux dans nos sociétés et d'autre part les mentalités des hommes : autant soulever une montagne, mais il faut un début à tout et si cela peut se faire ( et cela va se faire grâce à nous tous !) c'est non seulement une "conséquence" qui transformera la "cause", mais un grand pas vers la paix universelle ( on y croit à fond !).

Je m'explique : la "décrépitude" entraînant la "décrépitude", il faut souvent un élément déclencheur  pour cesser une spirale morbide.

Dans nos sociétés on a tendance à taxer de "mièvres" des histoires qui touchent le coeur. Autant les enfants savent s'émouvoir du sort des faibles et des animaux, autant à mesure qu'ils grandissent ils sont convaincus qu'il est plus respectable d'être dur et cynique.

Un tel ministère deviendrait donc un modèle éducatif duquel découlerait beaucoup de changements éloignés mêmes de la condition animale, car tout a un lien. 

Soigner un symptôme remonte souvent à la maladie.

 

Allez-y sans modération, faites "copier- coller", signez et faites signer...

 

http://8164.lapetition.be/

 

DSCF1994.JPG

Toujours le minois intelligent du chien de Charlot, tendu vers le retour de son compagnon : l'homme !

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans animaux
commenter cet article

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories