Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 11:01

 

Bravo Daniel, pour ta splendide réalisation !

 

 

23096_100000853673511_7687_n.jpg

 

Voici le mail surprenant que m'envoie Daniel Bayle  :


"Danielo Stradibaylius a l'immense joie de vous faire part de la

naissance de sa petite ( !!!!!) Viola da Spalla.

 Une petite video prise quelques heures après la naissance.

Prière de ne pas porter de jugement musical sur l'interprétation,

trop vibrée et trop lente, car l'animal n'est pas facile à manipuler,

l'archet ne convient pas, les écarts de doigts sont beaucoup plus

important que sur un violon, et tous les réglages restent à faire, après

vernissage. La tenue de l'instrument et les changements

de cordes (5 cordes) demandent un bon apprentissage. Mais le son,

en particulier sur les cordes les plus graves, est impressionnant pour

un si petit instrument, et on le goure avec plaisir,  car la tête du

musicien est très près des éclisses. Je vais essayer de lui faire une belle robe !"

     Daniel Bayle est un copain de conservatoire de mes jeunes

années. Déjà à l'époque, Daniel  construit son propre violon,

sur les conseils de notre luthier toulousain Jean- Luc  Siret.


    Donc un jour, il se présente à la classe d'orchestre avec un

violon en bois naturel, sans verni, autant dire tout blanc !

     Pour ma part, c'est la première fois que je vois pareille 

chose. Et ce violon, son violon,  sonne magnifiquement !

Je suis impressionnée.

     Daniel invente un tas de "trucs" dont il nous fait

profiter, durant la fameuse classe d'orchestre qui réunit

les grands  élèves du conservatoire.

     Un jour, il apporte des sourdines de violons taillées dans

des patins de freins à vélo, une autre fois il met au point

un super coup d'archet technique  basé sur le "grain du son" afin de sentir

au mieux le rebondissement naturel de l'archet.( j'exploite encore

cette technique parfois).

    En plus d'être un excellent violoniste, Daniel est drôle,

avec son physique à la " Buster Keaton". Il nous fait

marrer et la classe d'orchestre dont il est le violon solo devient

grâce à lui,  une séance à la fois de détente et de travail

dans la bonne humeur.


 

 

32498_119764608061994_100000853673511_103872_6184704_n.jpg

Le violon "blanc" de Daniel ( non verni)

 

 

 



 

24767_101161216589000_100000853673511_30808_4930294_n.jpg

Travail du bois du futur violon, au petit rabot

 

 

 

 

 

 

24767_101161269922328_100000853673511_30821_2291153_n.jpg

En pleine activité  de lutherie

 

 


 

 

 

32498_119764601395328_100000853673511_103871_2075868_n.jpg

Daniel dans son atelier méticuleusement ordonné

 

 

 

 

 

 

24767_101161243255664_100000853673511_30815_2525673_n.jpg

Intérieur du violon en cours de fabrication

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, Daniel  se surpasse avec cet instrument hors du commun,

entièrement réalisé de  ses mains. 

La "Viola da Spalla" est un violoncelle à peine plus grand que l'alto

et joué sur l'épaule comme son nom l'indique : "da Spalla".

 

 


185913_189373997767721_100000853673511_442498_842073_n.jpg
Viola da Spalla et violon

162154_192229434148844_192229244148863_25707_734_t.jpg
Daniel et sa Viola da Spalla "blanche"
Une sonorité exceptionnelle, chaude et ronde, une "fournaise"...


Voyons ce que dit Wikipédia sur cet instrument :

 

 

 

La viola pomposa était un instrument à cordes frottées

de la famille des ténors, d'une longueur d'environ 60 centimètres

et se tenant sur l'épaule comme l'alto et le violon.

Les musiciens donnent dans des manuscrits et dans la littérature

ancienne à cet instrument divers noms, comme par exemple

violoncello piccolo, viola ou violoncello da spalla, viola di collo,

bassetto, en allemand Fagottgeige (violon-basson).

L'instrument possédait cinq cordes, une de plus que l'alto

ou le violoncelle. L'accord de base est : do, sol, , la et mi.

Selon des écrits contemporains, Johann Sebastian Bach aurait

commandé cet instrument qui devait avoir les mêmes

caractéristiques sonores qu'un violoncelle (grâce à ses cordes

épaisses et filées) auprès du luthier Johann Christian Hoffmann

de Leipzig. Le but était de laisser jouer des parties

difficiles par des violonistes ou altistes, par manque

de violoncellistes sachant les jouer. De plus, il pouvait

être joué comme instrument de basse à l'occasion de

processions dans les églises.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article

commentaires

François B. 18/03/2011 02:17



Chère Annie,


Je suis passionné par ces articles qui me font découvrir un univers que je ne connais pas. Quel travail, quelle minutie mais quel résultat. Cet instrument est vraiment différent des autres de sa
catégorie. Très original et très beau...


C'est merveilleux de connaître des gens de talent et si raffinés, car fabriquer et jouer un tel instrument, il faut vraiment être minitieux, précis et amoureux de son art... 


Merci pour cette nouvelle découverte !


Bisous.


François



Tosca Puccini 18/03/2011 02:26



C'est vrai que c'est fou un tel travail d'autant que Daniel est violoniste à l'orchestre à plein temps ! Quelle détermination !


Je suis contente de vous le faire apprécier.


Bisous


Annie



marie 16/03/2011 14:21



Il a un don se monsieur car c'est du beau travail. J'ai clique sur le lien mais ça ne marche pas !!! Bisous bonne après midi



Tosca Puccini 18/03/2011 02:29



C'est bon pour la vidéo ! Tu vois Marie, il existe des gens géniaux et simples et marrants en plus.


Bisous


annie



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories