Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 18:34

 

 

 DSCF1909.JPG

Maquette du CHU d'Angers ( pour les proportions, voyez la chapelle ( au fond et au milieu ) et imaginez le "Sacré- coeur" de Montmartre à sa place )

 

Aujourd'hui a eu lieu un petit concert au CHU d'Angers.


Je m'y suis rendue, bien que ne faisant pas partie des musiciens intervenants, afin de me faire parrainer par mes aînés.


En effet, la formation pour ce genre de prestations est assez pointue et, même si elle découle d'une certaine logique et d'un bon sens évident, il m'a été salutaire de comprendre sur le vif la ligne de conduite à respecter devant des personnes malades.


Deux musiciens de l'orchestre, Michel (violoniste) et Danielle (altiste) ont interprété des arrangements ( pour leur duo) d'airs d'opéras et d'opérettes, de tangos, de chansons rétros... bref,  un programme concocté de manière éclectique pour parer à la demande éventuelle et satisfaire tous les goûts, enfin presque :


_ il n'y avait pas de Rap, quel dommage ! ( Mais je blague !)


Tout d'abord ce qui m'a frappée, juste après le stress de la place de parking à trouver, c'est l'immensité de ce VVF  ( Village de Vachement Fatigués), une ville entière dans la ville. J'en avais déjà parlé au début de ce blog mais je ne le dirai jamais assez, le CHU d'Angers est démesurément vaste ! 


Evidemment je me suis perdue,  atterrissant en" rhumato" au lieu de "dermato", mais je ne l'ai dit à personne par crainte du ridicule.


Après avoir joué au labyrinthe pendant une demi- heure ( j'avais prévu le coup  !) j'ai enfin rejoint mes deux collègues. 


Je précise quand même que je n'ai dû mon salut qu'à  la "case départ" j'ai nommé l'accueil, où des personnes derrière des guichet de la SNCF m'ont indiqué le rayon de dermatologie de ce grand "supermarché de la maladie" ( je blague encore !).


Mais quel accueil : une chapelle magnifique avec le dôme de St Pierre de Rome et les fresques de la Sixtine, Michelangelo Buonarrotti en moins !

Je vous montre tout ça après le texte...


Le concert a eu lieu dans une salle d'attente en forme de carré. 

Une petite dame très gentille et très réjouie de la perspective musicale était déjà installée, en tenue bleu pastel molletonnée descendant jusqu'à son bandage du pied droit. 

Notre spectatrice bientôt rejointe par d'autres personnes, qui en fauteuil roulant qui embéquillées jusqu'aux yeux, la salle a commencé à se remplir à la vitesse grand V d'autant que le nombre de chaises était somme toute restreint.

La musique a aussitôt adouci les maux, cela se lisait sur les visages. La petite dame s'est allumée de tous ses feux et les autres ont clignoté aussi, chacun à sa façon.

Michel et Danielle ont accompli des prouesses ! J'avoue que moi-même, rare spécimen non emmailloté par  la douleur, j'ai aussi pris plaisir à les écouter . 

Après ce mini concert d'une heure, la séance s'est poursuivie dans les chambres:

_Autre ambiance, coeur du sujet, là on rentre dans l'antre de la détresse...

Les personnes qui nous ont accueillies dans l'impersonnalité de leur provisoire demeure, ont mis malgré elles leur empreinte sur ces murs saturés de souffrance au point qu'ils en débordent.  La musique semble l'avoir fait reculer un peu. 

Des yeux se sont fermés sur un univers sonore réveillant des mondes enfouis, des mains en forme de coeurs extériorisés  ont battu des rythmes sur une table pont-enjambant un lit sans rivière, des couleurs sont apparues unanimement sur les murs...

Les âmes des personnes malades s'égayaient cependant que les nôtres s'assombrissaient dans le même temps par la logique des vases communicants.

La chaleur étouffante et l'atmosphère confinée sont venues à bout de nos énergies, lorsque a sonné la fin de la séance.

Nous étions épuisés mais remplis de la certitude  qu'il faudrait recommencer au plus vite.

Nous nous sommes quittés comme rassasiés de la nourriture que nous venions de donner et personnellement j'ai développé une nouvelle faim...

Merci Danielle et Michel !


 

 DSCF1911.JPG

l'intérieur du dôme de la chapelle

 

DSCF1915.JPG

même chose ...plus bas

 

DSCF1913.JPG

une partie de la fresque ( sous le dôme) encore plus bas...

 

DSCF1920.JPG

 Danielle et Michel...( par respect je n'ai pas photographié les personnes malades )

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans mon travail
commenter cet article

commentaires

Chantal Vienet 27/11/2010 16:41



Là s'exprime le vrai sens du partage de la musique... Dieu que cela est émouvant !!!  J'ai joué dans des unités de soins palliatifs, avec une envie de pleurer immense, eh bien j'ai lu du
bonheur dans des regards désespérés, et cela rien ne saura jamais effacer cela de mon coeur...



Tosca Puccini 19/12/2010 11:10



C'est bien mais que c'est dur...Et encore il y a des services bien pires que la dermato et c'est la "pneumo" ! Cancers du poumon en phase terminale etc...


Bref, la vie est belle !


bisous



marie 24/11/2010 22:14



Je trouve ça super sympa se que font Michel et Danielle, jouer de la musique pour les malades. La chapelle et magnifique. Bisous bonne soirée



Tosca Puccini 19/12/2010 11:30



oui c'est beau mais difficile. Je vais y aller aussi bientôt: dure expérience mais nécessaire


bisous



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories