Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:10

Je vous l'avais promis, le voici l'article sur mon violon :


Au commencement, il y avait Jacques Boquay, un luthier français d'avant la Révolution. Son atelier se situait rue d'Argenteuil à Paris.En 1737 naquit de ses mains ce qui allait devenir mon compagnon de toute une vie, j'ai nommé :  mon violon !


Alors qu'il git, démantibulé, dans le grenier d'un château (aux environs de Toulouse),  ce violon est cédé en 1947 en guise de salaire au peintre qui participe à la restauration de l'édifice. Ce dernier le vend alors à mon père musicien, pour la somme  équivalant à 50 centimes d'euro !


- Tu es musicien, toi Jean, achète moi ce violon !

- Mais je suis pianiste, que veux-tu que je fasse d'un violon ?

- il ira à tes enfants...


Et "les enfants" c'est moi ! A l'âge de dix ans, j'ai  enfin atteint la taille requise pour rejoindre cet ami, ce tyran devrais-je dire, de qui j'étais la promise en naissant.


De Toulouse ( orchestre du capitole) à Paris ( le grand conservatoire supérieur) en passant par Cannes ( orchestre de Cannes Provence Côte d'Azur), j'ai côtoyé les grands maîtres comme Christian Ferras pour finir ma course dans notre belle formation symphonique nommée ONPL.


Je souhaitais raconter l'historique du parcours de mon violon afin que mon successeur auprès de lui n'ait pas à déplorer, comme moi, de ne rien savoir concernant son passé.

J'ai expliqué cela sur une feuille blanche glissée dans l'étui de mon violon.

Aujourd'hui, son futur passé est mon présent à moi, et comme il faut un début à tout, j'ouvre le récit de ce violon vieux de...  bientôt trois siècles !


J'encourage tous les musiciens à en faire autant : laissez un témoignage écrit de la vie de votre instrument!  Donnez-lui  la parole pour son éternité.


Et j'ajouterai ma citation favorite : 

-  On ne fait que passer dans la vie d'un violon... J'espère que le mien se souviendra de moi.

 

DSCF1625.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article

commentaires

Chantal Vienet 06/11/2010 14:41



Un bonheur que tu partages si bien, petite fée !... Ton histoire est merveilleuse, Annie, combien de fois moi aussi ai-je interrogé mon compagnon chéri pour connaître son histoire, certes pas
banale car il est né dans un atelier de Cremone en... 1701 ! Il ne me souffle ses secrets que lorsque, seuls tous deux, nous unissons nos âmes au paradis, l'ennui c'est qu'au paradis, il n'y a
pas de temps, alors hier, demain ou l'instant exalté dans le présent c'est la même chose, il n'y a ni passé ni avenir, il y a le chant, le chant d'une vie qui appartient au vaste monde, là-bas,
l'infini... 



Tosca Puccini 22/12/2010 02:15



1701 ! C'est un vieillard ton violon, pire que le mien et dans les violons plus c'est pire mieux c'est !


J'espère le voir de près un jour...Bisous



Tosca Puccini 22/09/2010 14:48



Merci Bertrand de cet émouvant commentaire. C'est que je m'applique quand je joue !  Tu sais bien que je n'ai de religion que la musique ...


Toi aussi, dans tes chansons, un souffle divin traverse les allées de ton inspiration.


Et tu offres à mon violon un joli tapis sonore . Alors je m'ébroue joyeusement et comme mon goéland, je me secoue les plumes avec bonheur !



Tosca Puccini 19/12/2010 11:42



je confirme aujourd'hui ce que j'ai dit  le 22 09 2010. Ouf je suis encore cohérente !


bisous mon jumeau



Bertrand Canselier 22/09/2010 12:54



Il se souviendra de toi. Et moi je me souviendrai de vous, et après moi ceux pour qui il aura été immortalisé comme nous venons de le faire si merveilleusement. 


Lorsque tu joues de ce violon, il y a une connexion avec le divin qui s'instaure, tant le son et l'âme qui s'en dégagent nous submergent. Alors que je l'entends, le flot d'émotion est
tel que rien ne peut l'endiguer...



Tosca Puccini 19/12/2010 11:43



la musique ne fait que passer mais les instruments restent eux...c'est déjà ça !


espérons qu'ils s'imprègnent un peu de nos âmes afin de les immortaliser...


bisous



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories