Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 16:20

 

Notre belle salle de répétition à la Cité des Congrès de Nantes s'est parée

de ses plus  beaux atours pour l'occasion des "Victoires de la musique",

émission diffusée  en direct   à la télévision  par France 3.

La première chose qui nous a frappés est ce  superbe lustre au dessus de

nos têtes ( pourvu qu'il soit bien arrimé !).

Les filtres multicolores adaptés aux projecteurs nous ont éclairés dans

une féérie de lumière inhabituelle à laquelle il a fallu un certain

temps à nos yeux pour s'habituer, à cause des partitions en

pépétuel changement de nuances et de teintes.

 

Le premier choc  (positif) passé, chacun a trouvé ses marques durant les

répétitions de dimanche.

 

 

 

nouvelles-0972.jpg

Des comètes de lumière changeante, au dessus de nos têtes...

 

 

 

 

 

nouvelles-0982.jpg

La grosse caméra impressionnante de FR3

 

 

 

 

 

nouvelles-0984.jpg

La même de plus près, énorme bazooka, à qui l'on doit en partie les images de la soirée

 

 

 

 

 

nouvelles-0986.jpg

Le grand escalier recouvert d'un tapis fait de paillettes argentées

 

 

 

 

 

nouvelles-0989-copie-2.jpg

Durant la répétition de dimanche, la caméra "perche" ( salle vide)

 

 

 

 

 

 

nouvelles-0991.jpg

Le perchiste installé au premier balcon : eh non il ne va pas sauter, il se contente de filmer,

ce qui est déjà beaucoup !

 

 

 

 

DSCF2171.JPG

Marie Drucker et Frédéric Lodéon, nos présentateurs talentueux. juste avant le début de l'émission, Bertrand Chamayou répète derrière eux sur le Steinway de service.  Quelle belle salle, n'est-ce pas ?

 

 

Marie Drucker est charmante et simple. Je lui ai remis un exemplaire

de mon livre afin qu'elle en fasse une petite pub. Elle m'a assuré

de le transmettre à sa tante Dany Saval, l'épouse de Michel Drucker, qui

s'occupe des  animaux.


Frédéric Lodéon aussi est très accessible et sympathique:

- Je lui ai donné un tract de publicité aussi, concernant mon livre.


Après la soirée, nous avons eu droit à un cocktail

incroyable: des plats chauds raffinés, des toast inouïs,

des sucreries, des boissons à gogo, des mets aux saveurs

nouvelles et riches qui,  à peine disparus, réapparaissaient

aussitôt sur les tables.


Nous étions un très grand nombre de convives, artistes et

organisateurs, responsables et élus municipaux, mais je crois

que nous aurions pu tout aussi bien  inviter les spectateurs tant la nourriture

abondait.

J'ai été très affectée de savoir que tous le surplus finirait

à la poubelle !  Comment faire pour éviter un tel gaspillage?

Hélas, la loi interdit strictement de redistribuer de la

nourriture,  pour des raisons d'hygiène ! Elle est moins regardante

lorsque les S.D.F fouillent dans les poubelles  !

N'y tenant pas j'ai ramené, avec l'autorisation du traîteur bien sûr,

 un beau pain bio gravé de graines de sésame pour le petit déjeuner

de ce matin : une façon aussi de faire durer la fête !

La prochaine fois, j'irai avec un porte- voix  révéler  aux clochards de

Nantes  l'adresse des poubelles  de la Cité des Congrés.

 

Vous pouvez revoir cette émission sur le site :

http://www.pluzz.fr/victoires-de-la-musique-classique.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans mon travail
commenter cet article

commentaires

Joë 18/02/2011 22:46



Bravo les musiciens ! ça fait rêver ... quel beau travail. Mais je suis jalouse, vous avez croisé ... M.Perruchon... comme dans toute bonne chorale on y goûte.. la vidjamé et mi poshka... pour
nous c'est plus facile - bises et merci


 



Tosca Puccini 19/02/2011 18:27



Eh oui, on en croise du beau monde, et c'est vrai que nous vivons de bons moments mais quelle contrepartie ! La musique est disciplinaire et esclavagiste, il faut le savoir ce n'est pas un métier
facile.


Aucun métier ne l'est ( facile) mais là depuis l'enfance nous sommes soudés à nos instruments nuits et jours au point que je suis devenue un peu violon et Bernard un peu hautbois !


Rien avoir avec la "gueule de bois" ou la "langue de bois" mais une chose est sûre, question sentiments nous ne sommes pas de marbre !


bisous


Anita



François B. 17/02/2011 01:52



C'est vraiment sympa de nous montrer les coulisses de cette superbe émission. Ca y est, grâce à vous, je suis devenu "fan" des Victoires de la Musique Classique.


Au fait, j'avais repéré le magnifique lustre et j'ai pensé pareil que vous... Dans les théâtres, je regarde toujours les lustres, les projecteurs etc...


Quant à la bouffe gâchée, c'est un peu scandaleux... mais bon, il y a des règles d"hygiène, je ne sais pas quoi en penser... Mais la prochaine fois, il faut en ramener dans un sac, discrètement !
Moi, je l'ai déjà fait... J'avoue tout !


C'est une bonne chose d'avoir donné un livre à Marie Drucker car parfois Michel Drucker a un coup de foudre surtout si c'est sa nièce qui lui présente... On ne sait jamais. En tout cas, les
ventes sur Amazon marchent bien ces jours-ci...


Bisous et à bientôt.


François



Tosca Puccini 17/02/2011 22:35



CF'est bien, François, faute avouée à demi pardonnée mais au fait quelle faute ? Vous avouez tout mais personne ne vous incrimine d'avoir fait ça et d'ailleurs je vais m'y mettre aussi !


Vive la récup de tous ordres! C'est du recyclage anti gaspi. 


L'émission est passée si vite finalement...Je conserve le souvenir marquant des caméras se relayant:  une à droite, une à gauche, la perche au balcon, le bras articulé au dessus des
musiciens avec son oeil géant, et au ras du sol près de la rampe, une  autre sur rail horizontal. Le point rouge déterminait laquelle de ses "bestioles" diffusait l'image et le "ballet"
était réglé chorégraphiquement.  A aucun moment il n'y a eu de faute. Bravo les mecs ! ( caméramans).


Ce n'est pas notre première télé, il y en a eu beaucoup déjà ( sacrée soirée, le grand échiquier, victoires de la musique aussi en 2001, et je ne sais plus...) mais celle là m'aura marquée car
,dois-je l'avouer, nous n'avions presque pas répété ! Manque de temps, surbookage de l'orchestre, mauvais emploi du temps... mais nous sommes bons et avons donné le maxi pour un résultat
honorable.Vive l'ONPL !


Merci François de nous avoir regardés, appréciés et soutenus. 


Bisous reconnaissants


Annie



Mylène 17/02/2011 01:34



Coucou Anita, Le fan-club Bonnet-Batalla assurait une permanence télévisée ce soir-là! Belle soirée, et je vois, post-soirée pour vous. La prochaine fois, je me déguise en agent  pour la
sauvegarde des restes de cocktail dans un but humanitaire! (Bien sûr, il faudra que je goûte d'abord...). Je dis que des bêtises, ....quelques soucis d'insomnie m'y invitent, ce doit être la
faute à la lune..., Bisous, à bientôt, et prenez soin de vous,  Mylène.



Tosca Puccini 17/02/2011 22:20



Mylène, la prochaine fois je récupère dans un sac en plastique des toasts, des gâteaux, des pétoncles et des cailles rôties, pour toi ! C'est juré, parole de gourmande !


J'ajouterai du champagne, des jus de fruits et du coca et je secouerai le tout pour affiner le mélange : hummm ! le délice...


Bisous collant et baveux plein de jus de poulet et de confiture aux macarons...



marie 15/02/2011 19:57



Bonsoir Annie, nous avons passés une superbe soirée hier soir a regarder Les victoires de la musique classique, c'était vraiment bien entre les chanteurs, les musiciens et puis je t'ai vu a la
télévision COOL !!! tu étais bien placé c'est un très grand orchestre. Tu as bien fait de donner ton livre a Marie Drucker, en la voyant c'est vrai qu'elle a l'air vraiment gentille et douce
comme personne. Pour ce qui et de la nourriture comme tu dis c'est honteux de jeter, ils feraient mieux de donner aux SDF ou au famille qui non rien a donner a leurs enfants, quel gachis.
J'espère que ton déjeuner était bon avec ton petit pain. Bisous bonne soirée ANNIE



Tosca Puccini 15/02/2011 20:03



joli le chef d'orchestre : j'adore !


Merci c'est gentil de me dire tout ça et de me comprendre. Le pain était encore meilleur que la veille !  Nous sommes  fiers d'avoir fait cette belle émission hier.


On verra pour la pub du livre, si les ventes évoluent...


Marie Drucker m'a écoutée gentiment, calmement etm'a bien accueillie. Je l'ai trouvée charmante et intelligente. Très accessible.


Bises


annie



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories