Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 22:33

 

   Cet été, une portée de quatre chatons ainsi que leur mère avaient élu domicile au camping.

Sous la réprobation générale, nous étions deux à les nourrir : mon amie Marie-Christine

et moi. 

La mère, très sauvage, ne s'approchait qu'à la nuit venue. Les jeunes, en revanche

s'habituaient à nous. Nul doute que si le voisinage avait été coopérant, nous aurions pu

réussir  à les sociabiliser en vue de leur placement.

Le plus petit de  la progéniture avait conquis mon coeur. Je l'attrapais sans difficulté

afin de lui laver les yeux et de lui administrer son médicament antibiotique. L'animal

se laissait faire avec confiance. A la fin du séjour, il miaulait même en quête d'affection. 

Mon regrêt est de ne pas l'avoir emmené avec moi, à la fin des vacances.

Ce petit chat me hante : il ne se passe pas une journée sans que j'y pense.

 

Voici quelques photos pas terribles, mais juste pour leur mémoire...

Avec le froid qui sévit  en hiver dans le sud, malgré les idées reçues

( jusqu'à  -12 l'hiver dernier ) je m'inquiète pour nos protégés.

 

 

 

 

Photos prises à la fin des vacances où ces chatons avaient doublé en taille grâce à nos

bons soins.

 

Photo-321.jpg

Le repas.

 

 

 

 

 

 

Photo-328.jpg

Avec la mère, méfiante mais si belle.

 

 

 

 

 

Photo-343.jpg

La toilette après le repas, en bon chats bien élevés !

 

 

 

 

 

 

Photo-349.jpg

Le jeu , une fois le ventre plein.

 

 

 

 

 

 

Photo-345.jpg

Mon préféré : le "Petinou". Si je pouvais,  je foncerais le récupérer. Rien ne dit que je ne le ferai pas

un de ces quatre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans animaux
commenter cet article

commentaires

Bénédicte 14/11/2012 11:51


Je comprends ton inquiétude !! Je serais dans le même état que toi, si j'avais du laisser des chatons sur mon lieu de vacances !


Heureusement, tu as trouvé une association et je pense qu'ils doivent s'en occuper !


Ce sont la aussi des misères, comme ceux que nous nourissons au bureau !! Ils mangent bien sur, mais jamais un calin ....


La solution est pourtant simple, faire stériliser son animal !!

Tosca Puccini 19/11/2012 02:08



Comme tu as raison ! Les gens sont inconséquents. Ils s'en foutent dans le fond et ils ne s'interressent qu'à eux. Pauvres animaux... Enfin, les nôtres sont heureux : c'est comme les humains, si
chacun de nous se préoccupait d'apporter le bonheur à ses proches, le monde tornerait déjà plus rond...


Bisous et bonne semaine, Bénédicte !



Marie-Elise 12/11/2012 19:11


Ils sont trop craquant, j'espère qu'ils auront trouvés des personnes pour les récupérer. Tu crois qu'ils sont toujours aux camping !!!! Bisous bonne semaine Annie, caresses aux quatre pattes

Tosca Puccini 13/11/2012 00:02



Oh les petits chatons que tu m'envoies : adorables !


Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus. Probablement nourris par l'association qui a réussi à faire stériliser la mère. Mais j'en saurai davantage bientôt.


Bisous Marie.



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories