Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 21:43


Comme vous le savez à présent, nous répétons l'opéra : 

-" Le barbier de Séville", grand classique italien du compositeur  Gioacchino Rossini. 

Durant ces  répétitions, la musique émane d'en bas, c'est à dire de sous la scène !

Eh oui, les musiciens ne sont pas en vedette dans l'opéra. La musique s'écoute mais ne se regarde pas!

On installe les musiciens dans la plus grande discrétion possible. Je dirais même qu'on les dissimule dans le noir, avec leurs habits noirs, leurs chaises et leurs pupitres noirs... Seule une petite lumière trahit leur présence : il faut bien éclairer un minimum la partition.   ( Que ne sont-ils  aveugles !)

Nous sommes comme  les marionnettistes , à la fois indispensables et cachés...

A la fin de la répétition, les musiciens remontent à la surface, les yeux agressés par la lumière du jour.

Voici un aperçu de notre cadre de travail

DSCF1579.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans musique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories