Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 09:24

 

 

Il m'avait semblé judicieux et naturel de présenter mon petit livre sur le lieu même

où son action s'est déroulée.

J'ai donc installé mon humble stand de quatre vingt dix centimètres

de large, à côté de mes voisins dont la longueur de trottoir utilisée dépassait

parfois les huit mètres.

La mairie de Fleury d'Aude que je remercie de son accueil m'avait dit :

 

"- Installez-vous où vous voudrez, entre deux stands. Vous êtes la bienvenue !"

Merci  Sandrine Chavardès.

 

Merci aussi à l'office de tourisme et à Marilyne Chet.

 

La question centrale était: "mais où vais-je me mettre?"

Lorsque je demandais à un exposant si je pouvais me caler entre lui et son

voisin, il m'envoyait gentiment voir ailleurs: 

 

"- Allez  voir le placier, José ou Jean Michel !"

 

Le placier me dit :

 

"- Placez-vous entre deux stands !"

 

J'interprête donc qu'en gros je dois me débrouiller toute seule.    

 

Au milieu de cette féérie commerçante  j'aperçois, comme un îlot salvateur, des livres !

 

René Cabiran présente son  bouquin de science fiction :  "Génétia" et celui d'anticipation : 

"Sonara".  Je ferai ultérieurement un article sur lui.

 

Cet écrivain m'accueille chaleureusement et me fait une petite place près de sa table.

Ainsi nous formons "le coin littéraire" du marché.

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-032.jpg

 

      Avec mon épicière favorite, Solange notre "ange". Devant l'épicerie  du camping, 

une séance de dédicaces très mitigée...( deux livres vendus !)

 

 

 

 

 

 

 

Photo-048.jpg

      Ajout de l'inscription : "Le livre de l'été pour tous les âges ". Essai pour booster les ventes.

 

Voici nos stands : René debout  représente mon grand frère protecteur. Au fond, le stand d'Elisabeth.

Elle fait partie des quatre copains avec lesquels j'ai sympathisé lors de cette expérience.

Il y avait aussi Franck, le masseur, et Christelle l'esthéticienne.

 

La fameuse nappe rose à carreaux détestée par Renée : elle est une évocation du Vichy rose de BB

et attire l'oeil. Je ne dis pas que c'est du meilleur goût pour des livres, le pinard et le saucisson

eurent été de meilleur aloi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-049.jpg

 

      Affiche provocatrice pour tenter d'éveiller l'attention du public. René a beaucoup ri et

J'ai très vite retiré l'inscription, suite à la première "cliente" qui s'est enfuie en rougissant !

 

 

 

 

 

 

 

 

 P8040402.JPG

 

      Franck( en blanc) le masseur appliquant une méthode chinoise.

 

 

 

 

 

 

 

 

P8020395.JPG

 

De dos, on m'a  prise pour BB !  Hallucinant...

 

 

 

 

 

 

 

P8020399.JPG

 

En pleine action

 

 

 

 

 

P8060413.JPG

 

Elisabeth, la vénézuelienne sympa dans son stand coloré.

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-077.jpg

 

René, Christelle, Elisabeth et Franck( derrière) Je suis à droite pour ceux qui ne m'auraient pas

reconnue.

 

 

 

 

 

 

 

      René  est un personnage à la franchise décapante. Ensemble, nous avons les

mêmes rebellions. Aussitôt, l'entente est parfaite. Soir après soir, nous présentons

nos livres à un public qui, il faut bien le dire , n'en a que faire.

 

"- Peu de gens savent lire, ici, il faut les excuser !"   s'amuse à dire René. 

 

De fait, les ventes sont  rares.  Et nous discutons, rions, partageons les brèves colères

suscitées par  le manque de correction des gens. En effet, Il y a celle qui pose

sans vergogne son sac sur le petit  tas de livres agencé avec amour,

celle qui feuillette avec des doigts collés à la barbe à papa,  ou celle qui

possède un dentier de Dracula en bonbon  le faitsant entrer

et sortir de sa bouche avant de  saisir la couverture d'un livre de ses

mains de vampire...

      Et Encore :

- Celle qui réclame d'office un tabouret pour s'asseoir au stand de

Christelle, l'esthéticienne  posant de jolis faux ongles décorés, sans

rien acheter, histoire de mobiliser le stand à elle seule pour faire fuir les

potentiels clients. Celui qui de dos me prend pour Brigitte Bardot

et s'enfuit lorsque je me retourne, celui qui fuit au seul nom de Brigitte Bardot

qu'il déteste, celle qui s'appuie sur l'affiche de Christelle pour se reposer,

ceux qui survolent   nos livres avec une glace dans  la main.

Plus raffinés, il y a ceux qui tirent leurs

enfants par le bras lorsque ces derniers s'intéressent à la littérature : à parents incultes,

enfants incultes, c'est comme ça !

 

 

 

 

 

 

Photo-060.jpg

 

Musique pour un petit enfant...

 

 

 

 

 

 

 

Photo-056-copie-1.jpg

 

Violon chinois pour massages chinois !

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo-053.jpg

 

      Une des actrices principales de ce marché nocturne : ma Thaïs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Photo-073.jpg

 

Entre  Christelle et  Elisabeth. Photo sombre avec contre jour obligé

tant il y a de la lumière même tard !  Cette photo a été prise par Sébastien, 

l'ami  espiègle et  sympathique de Christelle. C'est à lui que je dois aussi la vidéo

de mon post : "improvisations sur le marché nocturne (suite...)

 

 

 

 

 

 

Bref, j'ai tellement peu vendu de livres que  j'ai dû faire des "circonvolutions"

( voir affiches) pour réussir à en vendre quelques-uns tout de même.

En ce qui me concerne, ce n'était pas vital puisque j'ai un métier grâce

auquel j'arrive à vivre. En revanche,  les copains que j'ai rencontrés là, eux  

devaient absolument   vendre.

Le constat est sans appel : les touristes n'ont pas d'argent, ils passent, regardent, flânent mais n'achètent

pas.  La nourriture bas de gamme a du succès, consolatrice ou compensatoire. 

 

Conclusion :  pour gagner des sous l'été, vendez des glaces, des crêpes ou des gaufres  ! 

 

Sur les trente six livres que j'avais apporté, il m'en reste 12  !  En comptant les trois

exemplaires offerts, j'ai donc vendu 21 petits "goélands" résolus à offrir un peu

d'évasion et de poésie à ceux qui les auront lus.

 

 

 

 

 

Photo-065.jpg

 

Dernière affiche où j'ai remplacé le nom de Brigitte Bardot par le mien : trop de gens dans le sud étant pro- corrida,

pro- chasse !  Cela n'a pas boosté les ventes pour autant.  

Vive Brigitte Bardot et tant pis pour les c...!

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livre
commenter cet article

commentaires

François BAGNAUD 11/09/2011 10:45



Quel beau reportage, bien détaillé et abondamment illustré. 
On prend plaisir à le lire et à vous imaginer, le soir, avec vos livres et vos copains de cet été.
Il devait y avoir une sacrée ambiance, un peu comme sur les marchés quand on est forain (j'ai connu cela dans ma jeunesse...).


En tout cas, c'est une bonne idée d'avoir pris cet emplacement...


Bravo pour la "débrouillardise" et pour faire vivre votre livre.


Belle journée (ici il pleut...).

Bisous.

François 



Tosca Puccini 11/09/2011 15:57



On n'a qu'une vie, Cher François, il faut l'optimiser ! Mais vous savez cela, vous qui semblez plein de sagesse. Et puis, nous sommes un peu pareils, n'est -ce -pas?


Les meilleurs souvenirs sont ceux qui ont permis des rapports humains heureux. Certainement pas ceux qui ont rapporté des sous ! Mon été remplit parfaitement ces conditions, avec en plus une
météo favorable. Je recommencerai.  C'est marrant que vous ayez été forain, vous aussi ! 


Que n'avez-vous pas fait?  Bisous


Annie



Marie 10/09/2011 23:16



Super ton article, les gens ne savent pas ce qui et bien maintenant !!! J'aime bien tes commentaires que tu as fait sous chaque photos, tu as rencontrée des personnes vraiment sympa !!! Bisous
bon dimanche Annie



Tosca Puccini 11/09/2011 16:25



Merci Marie. C'est vrai que les relations humaines sont ce qui compte le plus. 


Je t'embrasse.


Annie



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories