Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 23:49

Vous les filles, qui êtes comme moi accro au thé, sachez que vous ne devez plus faire chauffer votre eau dans une bouilloire en plastique. Avec la chaleur, le polycarbonate dégage du bisphénol très toxique. Nous vivons en fait dans une société constituée de nouveaux produits pollueurs : téflon, plastiques,micro ondes, électro-magnétisme...etc...

 

Il va nous falloir revenir aux casseroles en inox, aux bouilloires à l'ancienne. Pourtant je n'incriminerai pas le modernisme comme facteur de nocivité puisque nos grand-mères utilisaient l'aluminium grand inducteur de la maladie de Parkingson et d'Alzheimer .  Remontant à l'antiquité, ce fameux plomd causant le "saturnisme" ne serait-il pas  lui le coupable de la chute de l'empire romain ?

 

Allez, je vous mets ici l'article de David Servan-Schreiber:

 

 

 

 

Evitez les liquides chauds au contact du plastique

 

Le Bisophenol A des plastiques durcis (bouteilles, biberons, tasses, bols pour fours à micro-ondes, etc.) pourrait annuler les bénéfices de certains traitements contre le cancer.

Au moment où j’écrivais ANTICANCER, on savait que certains plastiques à base de PVC (polyvinyl choride) exposés à des liquides chauds pouvaient diffuser des substances toxiques dans le corps dont les actions sur les récepteurs hormonaux risquaient de stimuler la croissance de certains cancers (particulièrement du sein, mais dans certains cas aussi de la prostate ou du cerveau). Désormais, une nouvelle étude implique spécifiquement le Bisphenol A -- un des composants du PVC  des contenants en plastique polycarbonné -- cette fois dans la résistance au traitement d’un cancer.


Les plastiques durcis (en polycarbonate) utilisés pour de nombreux contenants d’usage courant : bouilloires électriques, verres et tasses jetables, biberons, boites de conserve, cannettes de soda, ou même dans certaines couronnes dentaires, etc. Lorsqu’ils sont exposés à des liquides chauds, ils diffusent du BPA (Bisphenol-A) qui est suspecté depuis longtemps de contribuer à la progression de certains cancers et a récemment été mis en cause par le programme national de toxicologie américain et par l'agence gouvernementale Santé-Canada.


Dans une nouvelle étude, des chercheurs de l’université de Cincinnati ont observé que le BPA à très faibles concentrations bloque les effets de plusieurs agents de chimiothérapie sur différentes lignées de cellules du cancer du sein. Il s'agissait de concentrations comparables à celles obtenues suite à l'exposition à des liquides chauds mis en contact de contenants en plastique polycarbonné.


Ces résultats sont d’autant plus importants que les trois agents de chimiothérapie utilisés (doxorubicin, cisplatin et vinblastine) utilisent des mécanismes très différents pour arrêter la croissance des cellules cancéreuses. De plus, le BPA protégeait aussi bien les cellules positives ou négatives pour les récepteurs aux œstrogènes. Cela signife que le BPA protège les cellules cancéreuses au plus profond de leur capacité de survie et pas seulement par des effets hormonaux ou par un mécanisme unique qui ne concernerait que quelques agents de chimiothérapie. Par extension, il est donc possible que le BPA puisse protéger tous les différents types de cancer contre tous les différents types de traitements.


Ma recommandation

En conclusion, il me semble essentiel d’appliquer à soi même le principe de précaution : En l'absence de données supplémentaires, si vous souffrez d’un cancer et que vous êtes en cours de traitement (que ce soit par chimiothérapie ou radiothérapie ou autre), faites particulièrement attention à ne PAS vous exposer à des liquides chauds ayant été en contact avec des contenants en plastique.


Le problème ne se pose pas, par contre, pour les plastiques qui n’ont pas été chauffés : par exemple eau en bouteille, ou sac plastique mis au frigidaire ou au congélateur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article

commentaires

demonjoie 02/03/2011 13:56



Mais comment je fais pour me faire un ricorée maintenant? La casserole est en alu, la bouilloire est en plastok... Au fait, c'est cancérigène la ricorée aussi?


Faut pas s'arrêter de vivre quand même!



Tosca Puccini 02/03/2011 17:00



C'est vrai que c'est pas marrant tout ça ! L'alu n'insistez pas c'est Parkingson au bout de la route.  La ricorée j'adore ! Alors je transgresse l'ordre  de la prudence et tant pis !


Mais c'est épouvantable, on ne sait plus que manger, comment et dans quel récipient, en quel lieu ni heure ( chronobiologie, groupes sanguins, dissociation etc...)


Allez, santé!


Amicalement,


Annie



Chantal Vienet 13/12/2010 12:12



C'est vrai que c'est terrible, la facilité engendre bien des problèmes à long terme... Si on savait tout...



Tosca Puccini 17/12/2010 17:32



Il y a tant de choses que l'on ignore ...essayons de vivre simplement avec des objets simples.


Tout ce qui pousse à la conso est douteux...


Bisoux de sioux méfiant !



marie 02/12/2010 10:37



On se demande pourquoi il y a tant de maladie maintenant, mais le modernisme n'est pas fiable, pourtant utile le micro onde quand on travail !!! Bisous bonne journée sous la neige



Tosca Puccini 19/12/2010 11:02



finalement, les outils de "mémés" avaient du bon...Le reste est superflu en fait et c'est là pour rapporter de l'argent !


Bisous



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories