Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 14:13

 

Une petite fièvre fait le yoyo, ludique, hésitante : resterai, resterai pas ?  J’aimerais autant qu’elle s’en aille !

 

Je parviens à l’éloigner grâce à mes médicaments anti douleurs, au nom faussement prometteurs.

Si mon anti gel était aussi « anti » que le sont mes anti douleurs, ma voiture ne roulerait pas l’hiver !

 


photos 1360-copie-1

Dans ma chambre, après mon appendicectomie ( c'est le moment où jamais de placer ce mot !)

 

Ne me demandez pas pourquoi je suis fatiguée : trois perforations dans le coffre, une cautérisation interne après « charcutage », ce n’est pas cela qui vous exténue, mais ce gaz…

Invité indésirable qui s’accroche à tous vos petits nerfs, les titille, les comprime, les meurtrit, ce gaz un peu perdu dans mon coffre "pas fort du tout", cherchant la sortie et ne la trouvant pas !

 

Ce gaz que l’on vous insuffle lors d’une coelioscopie, n’est pas un gaz normal, joyeux et à la réputation grivoise, facilement éliminable, comme les autres gaz dignes de ce nom. Celui-ci  se balade dans votre espace inter-viscéral, dans votre armoire à viscères si vous préférez, au gré de ses caprices, générant d’atroces douleurs dans les épaules et  la nuque.

Je me demande comment m’en débarrasser et serais tentée de faire un petit trou  comme une valve, en haut sur une épaule,  un trou de plus ou de moins pour une coelioscopie, nous ne sommes pas à cela près !

 

Après quinze heures passées aux urgences du CHU ( qui n’ont rien d’urgent soit dit en passant et pardon si je suis méchante mais on m’a laissée souffrir très longtemps  ! ) sur un brancard dans le couloir, on a fini par me le retirer cet appendice !

 

Je n’ai pas de photo à vous montrer le concernant mais si vous voulez, allez voir sur Dailymotion :  une petite vidéo vous plaira !

( il suffit de taper appendicectomie sous coelioscopie)

 

L’anesthésie fut agréable : pas de vision de l’autre monde, le noir total, le vide, rien, l’inexistance provisoire, rayée de la carte et s’en foutant totalement !

Pour m’en extraire ce fut plus dur : la coquille ne voulant pas céder, l’éclosion fut difficile !

 

Ensuite, la chambre égale à toutes les chambres de tous les hôpitaux du monde, un personnel complètement impersonnel dont je passe le détail, puis au troisième jour, dehors à coup de pompes dans le fondement !

 


photos 1363

Le joli bouquet que m'a envoyé mon chef d'orchestre, très classe !

 

Les bons côtés de l’expérience furent ce bouquet de fleurs envoyé par mon chef d’orchestre à la délicate attention, merci  Maestro !… Les visites de mes enfants, de mon cher et tendre et de sa fille, ainsi que les coups de fil des  amis.

Merci à tous !

 


photos-1368.jpg

Le Parthénon ?    Non :  la vue  de ma fenêtre d'hôpital !  N'ayant pas réussi à identifier la chose, pour moi cela reste le Parthénon !


Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans présentation
commenter cet article

commentaires

Bénédicte 27/05/2011 15:58



Aie, aie, aie !!!


Dans quel film a été tournée cette scène ....!! Tu ne peux pas avoir cet air radieux après une opération de l'appendicite !!!


Blague à part, il parait que ca fait souffrir !!! Au fait, ton fondement va mieux ....


Bon rétablissement et tout plein de gros bisous


Béné



Tosca Puccini 28/05/2011 22:03



"La bombe, la Brutasse et la Truande" réalisé par Bénadine Foncier-Clairet, une réalisatrice nouvelle au box-office : il paraît qu'elle n'a pas sa pareille pour les films d'horreur, en étant une
elle-même !


Le festival de Cannes étant passé, elle brigue celui de Barbechat. Souhaitons-lui bonne chance !


Merci Bénédicte pour ta mansuétude


Bisous


Annie



Nadine 27/05/2011 08:20



Mais arrêtez de la plaindre, tous !


Elle ne sait pas quoi faire pour se faire remarquer, c'est tout !


Annie, je t'adore. Prends soin de toi ma belle.


A bientôt. Je te fais plein de bisous requinquants.



Tosca Puccini 28/05/2011 21:58



Merci Nadine !


J'avoue que tu as raison : pousser l'égocentrisme jusqu'à l'opération de l'appendicite, il y a de l'abus !  


M'enfin, me dis-je !


Merci de votre présence à Toi et Bénédicte.


Gros bisous


Annie



delphine cossais 26/05/2011 23:23



Oh bah Mince! J'ai raté cet épisode! Je te souhaite unbon rétablissement Annie! Je susi sûre que on énergie débordante va rapidement t'animer à nouveau!


des Bises!!



Tosca Puccini 28/05/2011 21:47



Merci Delphine. Je suis en repos forcé après un truc qui n'arrive qu'aux enfants en principe !


Une appendicite à mon âge...c'est rare mais cela existe.


Pour l'heure je m'attèle à la retrouver cette énergie débordante  et il semblerait que l'on m'ait rogné les ailes : au secours Titi !


 


Bises


Annie



Marie 26/05/2011 18:51



Je viens te faire un petit coucou en espérant que tu vas mieux !!! Surtout repos ... Bisous bonne soirée



Tosca Puccini 26/05/2011 20:55



Hummm...il sent bon ton bouquet !


Merci Marie.


bisous



delphine P. 25/05/2011 08:51



Bon rétablissement!



Tosca Puccini 26/05/2011 20:54



Merci Delphine. ça remonte un peu la pente, au niveau des énergies.


Bises


Annie



Marie 24/05/2011 18:32



Et bien quelle nouvelle !!!! J'espère que tu vas mieux maintenant et que tu ne souffre plus. Les urgences c'est vraiment galère. Je te souhaite un prompt rétablissement, repose toi bien. Bisous a
bientôt



Tosca Puccini 24/05/2011 22:05



adorable ce chat des Chartreux !


J'espère me requinquer assez vite.


merci et plein de bises


Annie



François B. 24/05/2011 17:57



Quelle expérience !!! Ca alors. Ca ne prévient pas ces ennuis-là !


A chaque fois que je franchis les portes d'un hôpital ou des Urgences, je frémis d'avance. C'est devenu une "horreur" d'inhumanité... A part quelques cas heureusement... Il y a de bons médecins
mais le reste ne suit plus du tout... On n'ose plus aller se faire soigner... en tout cas avec "confiance" !


Quant aux Urgences, j'ai vu des choses incroyables et entendu des réfléxions qui pourraient faire rire si ce n'était la vie des gens qui étaient le sujet...


En tout cas, un article finalement agréable à lire et puis... Annie, toujours aussi belle, même sur un lit d'hôpital. Si si, je vous assure. C'est sincère.


Bon rétablissement et à bientôt en pleine forme.


Bisous.


François



Tosca Puccini 24/05/2011 22:04



Le mail que je vous ai mis avec des détails, concernant le chu,  vous était réservé à vous seul car je connais un peu vos déboires avec ce genre d'établissements. Je n'ai pas voulu
 parler de ces détails désolants sur mon blog.


Merci, cher François. 


Bisous


Annie



Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories