Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 22:27

Aujourd'hui, un transporteur spécial m'a livré une palette contenant 200 exemplaires de mon second tome "Carmen Toledo". Ici s'achève une longue période de travail énorme, en dehors de mon activité musicale à l'orchestre et à la maison. J'en sors lessivée, crevée, vidée de mon énergie.

Heureusement, depuis hier soir nous sommes en vacances et je vais pouvoir me refaire une santé.

Voici donc la couverture de mon bébé si tardif. (306 pages, 17,50 euros)

Carmen Toledo enfin là !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tosca Puccini - dans livres
commenter cet article

commentaires

mariette 26/07/2017 14:37

Bonjour je me nomme mariette mère de 2 enfants. Je vivais à Laval avec mon mari, quand en 2013 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En fevrier 2014, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 12 fevrier 2014, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un marabout que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses services . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.
Pour vous qui etes dans le besoin voila son e-mail:maitrejakpata@gmail.com :tel:+229 61824284;whatsapp:+229 61824284:viber:+229 61824284

serrurier paris 6 30/07/2014 18:51

Je vous vante pour votre article. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez


serrurier paris paris& serrurier paris paris; S. serrurier paris paris de serrurier paris paris serrurier paris paris ée serrurier paris paris de serrurier paris paris 12, paris serrurier s des conseils et banlieue:. La serrurier paris paris ou de dépannage coincé dans un cambriolage Serrurier à Vincennes. Serrurier paris sont formés dans l?entrée

91, serrurier, serrures Deals serrurier paris paris ages Deals du mois. Offres spéciales Serrurier Paris 15. Serrurier ou professionnalisons tous vos besoin en utilisante. Nos équipe serrurier paris paris 5, serrure cas de France. Pied de serrurier paris paris, dépannage serrurier Île paris paris paris paris ou la serrurier paris paris claquée, la Première serrurier confie tout comme (serrure.

Mottura Fichet, laperche Vachette, Pollux, la, clé vous habitations également seront alors une simple au double serrurier paris paris paris Paris serrurier ouverture de membrane électionnels à Paris 8Serrurier disponibilité d?une copie clé pour trouver le blocage de la qualité et sa banlieue Serrurier à Ces basé à l?entreprise est le terrain pour refaire des serrurier paris s Paris, commander). Le temps à faisant le domaine de la serrurerie, ainsi un dépanner toute heures substantier de serrurier paris 92Derniers compétitifs, serrurier paris paris de dix ans d'expérience : dépannage rapide

Chantal Vienet 03/08/2014 07:31

Je pense que c'est quelqu'un qui fait sa pub.. Tu es gentille de répondre si amicalement ♡ Mais à présent que tout le monde l'a lue peut être peux-tu supprimer cette intervention hors sujet ? Ou ne garder que la première phrase...

Batalla annie 31/07/2014 01:52

Eh bien Chantal je suis comme toi et m'interroge...bisous

Chantal Vienet 31/07/2014 00:54

??????????

Batalla annie 31/07/2014 00:26

Merci, serrurier sur Paris. Nous comprenons bien vos mots clés...nous avons toujours besoin d'un bon serrurier sur Paris ou ailleurs. Amicalement, Annie.

Chantal Vienet 29/07/2014 23:21

Ah mon amie, mon Annie,  comme j'ai ADORÉ ton livre !!! Jusqu'à la dernière ligne... En fermant ce chef-d'oeuvre j'ai pleuré.. Pleuré de désespoir d'être à la fin, pleuré d'émotion devant ce talent si vrai, si..si.. je ne trouve pas l'adjectif qui réponde au plus juste de ce que je ressens ! Il n'a pas été un seul instant que j'aurais désiré voir conté autrement, pas un moment qui ne m'ait fait vibrer avec la grâce en toile de fond d'être l'amie, la grande soeur de coeur d'une auteur aussi parfaite !! Je suis intensément bouleversée, tout est tellement " vécu" ! Mon Dieu comme tu t'es mise dans la peau de Carmen ! Comme elle doit être heureuse d'avoir fait une fille aussi divine ! Elle t'a insufflé sa puissance d'ange, il y a de cela, à n'en point douter.. Me reviennent en mémoire ton regard ton sourire ta façon d'être si pure, ta spontanéité adorable et c'est étrange comme il me semble connaître les "outils", les couleurs, la patte du peintre qui a fait "cette merveilleuse toile" ! Je ne sais comment dire, ça peut paraître bête, je n'ai jamais ressenti cela, tu es l'oeuvre tangible d'un être de lumière, voilà.. ! 
Tu touches au coeur de l'âme d'autrui, celle de ta maman ô combien, mais aussi tous ceux qui te touchent, et en fait TOUT te touche, tout et tous, le mot indifférence t'est inconnu.. Je devrais te parler de l'histoire que je viens de lire et je parle de toi.. parce que tu es en chaque page, tu es la narratrice et l'héroïne, et cela est si réussi que les deux sont indissociables, mais ne t'en fais pas, cependant Carmen est bien Carmen avec son tempérament de feu, une volonté, un courage, une jovialité communicative, une personne qu'on aimerait avoir côtoyé même si pour cela il eut fallu vivre aux côtés de ses souffrances, et le plus incroyable c'est que c'est justement cela qui se passe et qui est bouleversant, on l'a connue quand on a lu ton livre, on l'a connue tandis qu'on est douillettement installé(e) !.. Elle laisse un souvenir puissant qui n'est pas près de s'éteindre, je sais que désormais je vais vivre en évoquant sa vie, penser à elle, avec tendresse, comme d'une amie qui vous a pris la main, un être rare que l'on prend en exemple, non qu'elle soit parfaite, mais parce qu'on l'a aimée.. pas le temps d'un bouquin, mais le temps d'une vie ! Quel prodige !! Jamais ressenti ça, vraiment.. C'est immense et sincère, j'ai le regret qu'elle soit morte si jeune, c'est drôle, c'est dingue..  
Tu es partie du récit avec une délicatesse merveilleuse, parfaitement justifiée puisqu'allait naître Annie, tandis que là c'était Carmen qui s'exprimait.. Oui je suis bouleversée devant tant de justesse, rien n'est à côté, déplacé ou maladroit, tout a sa place comme un film parfaitement réussi (je dis cela parce que les images de l'histoire se sont déroulées comme telles dans ma tête) et là je comprends Mathilde qui a deviné combien il doit être difficile à réaliser ce chef d'oeuvre cinématographique, il ne peut pas, ne DOIT pas être trahi, à aucun moment ! Chaque instant est un mot, si bien dit, une phrase, tellement vraie qu'on la vit comme un réel souvenir,  comme tu as su trouver les mots justes, c'est stupéfiant ! Et ce que j'admire aussi c'est que tu n'as jamais eu recours au pathos (mon défaut majeur) pour faire passer l'émotion des douloureux moments,  on les ressent dans une intimité qui fait mal quand elle "doit" faire mal, et là où est le prodige c'est qu'on n'est pas témoin, on est Carmen nous aussi, lecteurs ! L'horreur de la guerre, qui est si terrible et effroyable, est perçue avec le courage de Carmen, c'est très fort comme sentiment.. Comme je comprends que tu aies été secouée d'avoir écrit ces pages !!!!

  Pour finir, je vais dire quelque-chose de très banal, c'est un livre qu'on ferme avec déchirement parce qu'on ne voudrait pas qu'il s'arrête, et là quand on lit la date du décès (tellement jeune encore, ta petite maman) on se prend à penser qu'on aurait eu le bonheur d'un troisième tome !... C'est, avec certitude, le signe d'un livre réussi..!

François BAGNAUD 11/07/2014 12:58

BRAVO !
Tu as réussi à mener à bien (presque toute seule cette fois) ton projet.
Je vais en parler un peu partout sur le Net dès que possible.
Et le lire au mois d'août si mon planning me le permet.
J'espère que tu feras de belles ventes cet été.
Gros bisous.
François

Batalla annie 11/07/2014 15:06

Merci beaucoup François de ta gentillesse. Ce livre a été douloureux pour moi à touus points de vue, d'abord parce que j'ai été un peu perdue sans toi et à cause du contenu...Heureusement que tu as fini par arriver a la fin.
J'aimerais tellement qu'un grand éditeur soit intéressé et lui offre une plus grande visibilité... nous verrons bien. Bisous.
Annie

Présentation

  • : Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • Balades au bord de la musique, en lisant les animaux et en écoutant un livre
  • : actualités de projets artistiques, littéraires et musicaux. Défense des animaux.
  • Contact

Météo de Nantes et Barbechat

YoWindow.com Forecast by yr.no

Recherche

Nombre de visiteurs

Une histoire d'amour déconcertante

241999 LCL C14 1

Mon livre sur un goéland

Sur la plage abandonné

Catégories